19/05/2017

La marche et des fruits

Marcher et pauses fruits !  

marche, sport, promenades, santé

29/04/2009

SYLVIE COUDRAY S'OCCUPE DE VOS CHEVEUX

Les réponse aux questions "Comment aborder sa couleur quand le cheveu blanc est au rendez-vous?" ou "Quand garder ses cheveux naturellement blanc, gris ?" ou encore "Doit-on couper ses cheveux parce qu'on a soufflé nos 50 bougies ?" sont également disponibles sur demande.

http://www.sylviecoudray.com

Un hommage….enfin…à la beauté des femmes de plus de 50 ans.
Un hommage à celles qui se doivent d’être nos modèles.

Sylvie Coudray a choisi 12 femmes qui fréquentent les salons de la Nouvelle Athènes pour représenter ces femmes en pleine maturité de leur beauté.

     carte photo recto1

La beauté doit-elle être rattachée à l’idée de "jeunesse" ? Non. La beauté est harmonie, grâce, élégance, sérénité et savoir. Elle nous touche toutes, à chaque génération.

Cet hommage est fait pour montrer à chacune et à chacun que l’avancée dans l’âge n’est pas synonyme d’enlaidissement. Ce que l’on appelle "vieillesse" du haut de nos 20 ans n’est pas vrai. Elle n’a rien à voir avec le temps, la vieillesse est un état d’esprit.
40, 50, 60, 70 ans et au-delà ne sont ni plus ni moins que des stades ou la beauté peut s’affirmer à 1000%.

    carte photo Verso

Les invitations sont sur simple demande car si des personnes souhaitent venir il y a des détails comme le code d'accès de l'immeuble (l'atelier de coiffure est en appartement) qui figurent sur le carton dont elles pourraient avoir besoin. 

Alors, Mesdames, laissez-nous vous admirer au travers de cet hommage en photos et mettons au placard les a prioris et les bistouris !!!!

Comment aborder sa couleur quand le cheveu blanc est au rendez-vous ?
Quand garder ses cheveux naturellement blanc, gris?
Doit-on couper ses cheveux parce qu'on a soufflé nos 50 bougies?

Sylvie Coudray a une approche bien à elle du cheveu et c'est ce qui fait son succès depuis plus de 5 ans à La Nouvelle Athènes et plus de 20 ans sur les tournages et les défilés de mode. Et partager son expérience est quelque chose qui lui tient vraiment à coeur,..

Les réponses de Sylvie Coudray à ses interrogations sont à votre disposition et je serais ravie de vous les fournir.

Alexandra MICHEL
Attachée de presse "La Nouvelle Athènes"

Vous pouvez consulter http://www.sylviecoudray.com où vous trouverez des renseignements sur Sylvie Coudray  dans la rubrique qui   lui est consacrée ainsi que sur les services proposés dans son atelier de coiffure.

09/03/2009

FIBROMYALGIE

Cette manifestation passive était organisée par FOCUS Fibromyalgie Belgique 
& European Network of Fibromyalgia Associations

Date : Samedi 7 mars 2009

Lieu : BRUXELLES
15 H Rassemblement Place de la Monnaie (côté Rue Neuve)
16 H Début de la manifestation
           

    dyn001_original_550_367_jpeg_2628840_6d3f55340080afb356ef16de655a0728

Nictoo : "Maintenant je suis cassé en deux, un mal au dos et aux jambes pas possible, mais je suis content d'avoir participer à cette manif ou j'ai quand même rencontré un médecin et aussi une politiciène ainsi que des sympatisants que je remercie au passage pour leur participation active".

Sur son blog vous trouverez différents liens ainsi que des liens vers des sites de personnes qui sont atteintes de cette maladie. Une maladie qui se doit d'être reconnue, pour en savoir plus :

http://lejournaldunefibromyalgique.skynetblogs.be

 

Quels sont les symptômes et les causes de la fybromialgie ? Que sait-on des mécanismes de la douleur ? Pour comprendre cette maladie en images voici LA VIDEO :
.
http://video.vulgaris-medical.com/index.php/2007/08/10/18-fibromyalgie

                    dyn001_original_550_825_jpeg_2628840_c184ababab3585cfc11e10f69d5c8e7b

Reconnaître la Fibromyalgie, des témoignages sur

URL de la pétition : http://www.lapetition.be/en-ligne/reconaitre-la-fibromyalgie-en-belgique-783.html

22/02/2009

L'arthrose ça se soigne

Monter un escalier ? Ouvrir une boîte de conserve ? Des gestes simples, pourtant vite très douloureux lorsqu'on souffre d'arthrose... Ces douleurs articulaires gênent les mouvements, réduisent la mobilité... C'est quoi exactement ?
                              untitled2
L'arthrose est une maladie chronique dégénérative du cartilage. Son évolution est variable. Le cartilage est une matière lisse, résistante et élastique, constituée de cellules (les chondrocytes). Elle recouvre l'extrémité des os formant les articulations, et joue le rôle d'amortisseur.

Au cours de l'existence, ce cartilage subit des contraintes. Une usure normale ne provoque pas de lésions, mais en cas d'arthrose, le cartilage s'abîme et disparaît peu à peu, mettant à nu l'os sous- jacent (os sous-chondral). L'usure initiale n'est pas douloureuse car le cartilage ne possède pas de nerfs. L'os mis à nu va frotter contre l'os ou le cartilage adjacent, se fissurer, et, étant innervé, provoquer les douleurs ressenties par le patient.

« L'organisme réagit en mettant en jeu des phénomènes de réparation avec néoformation osseuse (ostéophytes, ou « becs de perroquets »), condensation de l'os sous-chondral et apparition de géodes (petites cavités), ce qui peut provoquer une inflammation de la capsule synoviale : il y a alors un épanchement à l'origine des douleurs lors des poussées d'arthrose », explique le Dr Blondiaux.

L'articulation la plus touchée est la main (60 % des cas), puis la colonne vertébrale (au niveau du cou et en bas du dos), les genoux, et enfin les hanches.

Quelques précieux conseils :

25/01/2009

INFRACTUS DU MYOCARDE AU FEMININ

                                                 lieb021

Infarctus du myocarde féminin.....un témoignage détaillé. Un infarctus féminin ne débute pas de la même façon...

D'abord, les premiers symptômes ne sont pas aussi dramatiques.

La douleur intense tel un coup de couteau à la poitrine; les sueurs froides,  l'impression de serrement puis la chute au sol sont habituellement absents. 

Voici l'histoire vécue d'une femme.

 " Vers 22:30 h, sans aucun avertissement préalable, sans activité exténuante ou stressante, j'ai subi un infarctus du myocarde.

J'étais assise bien confortablement avec mon chat lors d'une soirée froide d'hiver.

Une bonne lecture m'occupait et me faisait penser: ça c'est la vie...

les pieds surélevés bien assise dans ma chaise ''Lazy Boy.

Quelques instants plus tard, j'ai eu l'impression d'une mauvaise indigestion.

Je me sentais comme si j'avais avalé en toute hâte un sandwich puis un verre d'eau

pour faire descendre le tout.

J'avais la sensation d'avoir avalé une balle de golf et qu'elle parcourait lentement mon œsophage en me laissant une grande sensation d'inconfort.

J'ai donc eu comme réflexe d'aller boire un verre d'eau pour faire descendre le tout  mais je n'avais rien mangé depuis au moins 5 heures.

Ces premiers symptômes se sont dissipés puis j'ai senti une drôle de sensation de serrement et de mouvement tout le long de ma colonne vertébrale ce que j'ai attribué plus tard à un spasme de l'aorte.

Puis cette sensation s'est transmise au niveau du sternum puis a monté jusqu'a mon cou

puis s'est logée aux deux mâchoires .

C'est alors que j'ai réalisé que je subissais sans doute un infarctus car j'avais en mémoire les informations quant aux raisons des douleurs des mâchoires.

Mon premier réflexe fut de repousser le chat et de me lever mais mes jambes ne me supportèrent pas.

Je me retrouvai donc au sol et réalisai alors que je ne devrais pas me déplacer mais puisque j'étais seule, je devais me rendre au téléphone dans la pièce voisine avant de perdre tous mes moyens.

Je me suis donc relevée en m'appuyant sur ma chaise et j'ai marché lentement vers le téléphone

pour signaler à l'aide. La préposée m'envoya immédiatement les secouristes suite à l'écoute des mes symptômes. Elle me conseilla de déverrouiller la porte avant puis de m'étendre tout près afin que les ambulanciers me trouvent rapidement.  Je me suis alors étendue au sol puis je suis devenue inconsciente. 

Je n'ai aucun souvenir de leur intervention ni de mon voyage en ambulance.

Arrivée à l'urgence, je me rappelle à peine le cardiologue dans ses vêtements bleus

de salle d'opération qui tentait de m'interroger mais sans succès.

Je repris conscience un peu plus tard alors que les médecins avaient inséré le minuscule ballon sonde dans l'artère fémoral pour se rendre jusqu'à l'aorte. On dut installer deux appareils pour maintenir l'aorte coronarienne dégagée.

En réalité, toute cette démarche s'est faite très rapidement, l'espace de quelques minutes

car les services d'urgence se trouvent assez près de mon domicile. 'ai subi un arrêt cardiaque lors du déplacement mais la vigilance de tous m'a sauvé la vie. » 

Voici donc quelques conseils:

1. Soyez consciente que quelque chose de très inhabituel se passe en vous,   rien qui ne ressemble à quoique ce soit que vous avez déjà senti.

La douleur très caractéristique au niveau du sternum puis des mâchoires m'a convaincu de l'infarctus.

Plus de femmes que d'hommes succombent à leur première attaque car elles ne savent évaluer la gravité des symptômes. Leur premier réflexe étant de prendre un médicament pour une indigestion tel du Maalox ou un anti-acide, elles se couchent en suite et se disent que demain elles iront mieux mais pour elles, ce lendemain n'arrive pas...

Vos symptômes ne seront peut-être pas identiques mais un appel au (911),

même s'il s'avère une fausse alarme vaut plus que de risquer votre vie. 

2. Ne perdez pas de précieuses minutes en conjoncture de toutes sortes.

Ne pensez pas de vous conduire ou même de vous faire conduire par un être aimé.

Les ambulanciers sont équipés pour vous donner rapidement les soins essentiels à votre survie.

Ne tentez pas de rejoindre votre médecin , il ne peut rien pour vous, le temps est trop précieux.

 Les ambulanciers vous donneront le précieux oxygène dont votre corps ne peut se passer. 

3. Même si votre taux de cholestérol est normal, cet accident cardio-vasculaire est possible.

Des recherches ont indiqué que l'infarctus n'arrive que si un taux exagérément élevé de cholestérol

est aussi accompagné d'une tension artérielle très élevée.

Le cholestérol seul ne cause habituellement pas l'infarctus.

Ce sont surtout le stress à long terme et des dérangements causés par un cocktail hormonal

qui intoxiquent notre système.

La douleur aux mâchoires peut être tellement intense qu'elle peut nous éveiller.

VIDEO :

http://video.vulgaris-medical.com/index.php/2008/05/20/78...

Donc soyez vigilantes. Une femme bien informée peut avoir la vie sauve. 

Un cardiologue croit que si dix femmes reçoivent cette information et la font suivre

à dix autres femmes, au moins une vie pourra être sauvée.

Pour comprendre cette maladie en audio - visuel :

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_534641/infarctus-du-myocarde-interviews-videos

27/09/2008

Pauvre Terre

Elle pleure la planète....

 L'histoire du grand hold-up planétaire :

2050, SAUVE QUI PEUT LA TERRE ! de Michel Tarrier 

http://www.amazon.fr/2050-Sauve-qui-peut-Terre/dp/2842743857 <http://www.amazon.fr/2050-Sauve-qui-peut-Terre/dp/2842743857 

Si on aime les enfants, il ne faut pas en faire :

FAIRE DES ENFANTS TUE, de Michel Tarrier & Daisy Tarrier  

http://www.amazon.fr/Faire-enfants-tue-Eloge-d%C3%A9natalit%C3%A9/dp/2842744403

Vœu pieux, rappel..., prière de n'en pas perdre une miette ! 

Charte de l'Environnement de la Constitution française (2004) Le peuple français,

Considérant :

Que les ressources et les équilibres naturels ont conditionné l'émergence de l'humanité ;

Que l'avenir et l'existence même de l'humanité sont indissociables de son milieu naturel ;

Que l'environnement est le patrimoine commun des êtres humains ;

Que l'homme exerce une influence croissante sur les conditions de la vie et sur sa propre évolution ;

Que la diversité biologique, l'épanouissement de la personne et le progrès des sociétés humaines sont affectés par certains modes de consommation ou de production et par l'exploitation excessive des ressources naturelles ;

Que la préservation de l'environnement doit être recherchée au même titre que les autres intérêts fondamentaux de la Nation ;

Qu'afin d'assurer un développement durable, les choix destinés à répondre aux besoins du présent ne doivent pas compromettre la capacité des générations futures et des autres peuples à satisfaire leurs propres besoins,

Proclame :

Article 1er. - Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé.

Article 2. - Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l'amélioration de l'environnement.

Article 3. - Toute personne doit, dans les conditions définies par la loi, prévenir les atteintes qu'elle est susceptible de porter à l'environnement ou, à défaut, en limiter les conséquences.

Article 4. - Toute personne doit contribuer à la réparation des dommages qu'elle cause à l'environnement, dans les conditions définies par la loi.

Article 5. - Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertaine en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d'attributions, à la mise en oeuvre de procédures d'évaluation des risques et à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage.

Article 6. - Les politiques publiques doivent promouvoir un développement durable. A cet effet, elles concilient la protection et la mise en valeur de l'environnement, le développement économique et le progrès social.

Article 7. - Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d'accéder aux informations relatives à l'environnement détenues par les autorités publiques et de participer à l'élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l'environnement.

Article 8. - L'éducation et la formation à l'environnement doivent contribuer à l'exercice des droits et devoirs définis par la présente Charte.

Article 9. - La recherche et l'innovation doivent apporter leur concours à la préservation et à la mise en valeur de l'environnement.

Article 10. - La présente Charte inspire l'action européenne et internationale de la France. 

« Ce que vous faites me fait pleurer la nuit… »

25/09/2008

Tachycardie paroxystique

1

La tachycardie paroxystique (supraventriculaire)
Lors de tachycardie paroxystique, le cœur s'emballe soudainement et bat très rapidement, jusqu'à 150 à 250 fois par minute.  Ces épisodes peuvent durer quelques secondes ou se prolonger pendant plusieurs heures. Ils s'arrêtent aussi soudainement qu'ils sont apparus. Les tachycardies paroxystiques peuvent apparaître dès le très jeune âge et persister toute la vie. Après ces crises, le sujet se sent fatigué, mais ce type d'arythmie est rarement dangereux. Elles nécessitent néanmoins l'attention du médecin, car elles peuvent être gênantes et diminuer la qualité de vie.

La majorité des tachycardies paroxystiques est due à une anomalie (souvent congénitale) du système de conduction. Si le patient est gêné par ces arythmies ou qu'il a perdu connaissance, l'ablation par radiofréquence permet de corriger ce défaut et guérit le patient.

http://www.santeguerir.fr/contenu.php?id_guerir=912

20:57 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coeur, sante, tachycardie, paroxystique |  Facebook |

29/12/2007

PASSEPORT SANTE

Avez-vous votre passeport santé ? 

               Acceuil_teaser_revue_2007

Vous souhaitez des infos sur une maladie ? Vous cherchez à améliorer votre alimentation ? Vous vous posez tout siplement mille et une questions sur votre santé ou celle de vos proches ?

www.passeportsante.net

19/11/2007

LE RELOOKING

Melissa vous livre ses secrets  

"Le Relooking : c'est être soi-même en mieux !"

                                                            Sans titremmmmmm

"Le mot relooking vient de l’anglais et veut dire « changer de regard », « regarder autrement », pour changer de regard sur soi-même et permettre aux autres de vous regarder autrement.Malheureusement le mot relooking à été utilisé à tort pour beaucoup de services qui n’ont rien à voir, pour imposer aux gens des coiffures, maquillages et vêtements qui ne correspondent pas à leur personnalité, le but étant d’avoir des Avant/Après spectaculaires. Le terme plus approprié est « conseil en image personnel », il permet en accord avec la personne de déterminer les couleurs qui lui conviennent le mieux : en effet, certaines couleurs peuvent donner l’air malade, triste, vieux, faire ressortir les rougeurs et défauts du visage, voir donner l’air agressif … Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi vos grands-mères avaient l’air si vieilles et si sévères avec leurs robes noires, leurs cheveux blancs et leur petits chignons stricts?  

Nul doute que la couleur à quelque chose à voir dans cette histoire. Il est donc très important de connaître la gamme de couleurs qui vous conviendra le mieux, celle qui vous donnera un teint lisse, des traits rajeunis et de belles couleurs. La couleur idéale sera également en harmonie avec votre couleur de cheveux et vos yeux."

Sans tijjtre

                                            Sans titre

jjjj

"Lorsque je rencontre des seniors sur des salons, beaucoup me demandent ce qu’ils doivent faire pour paraître plus jeunes et  plus dynamiques. En fait, tout est une question de détails : un changement de lunettes, un maquillage léger, un bel accessoire, un choix judicieux dans la coupe et la couleur de cheveux peuvent faire gagner 10 ans d’âge à une personne.

Autre problème qui préoccupe souvent les seniors : leur poids.  A partir d’un certain âge, les kilos ont tendance à s’accumuler à partir difficilement, viennent avec eux les petits complexes et les difficultés à s’habiller. Là aussi, le conseiller en image pourra vous aider à sélectionner les vêtements adaptés à votre morphologie, à dissimuler les parties de votre corps qui posent problème et mettre en valeur vos atouts, trouver un style qui vous ressemble." 

                              dftSans titrelpll


"Les séances de conseil en image constituent un bon investissement car elles permettent de gagner du temps et de l’argent lors de l’achat de vos vêtements, elles permettent de mieux se connaître, d’augmenter la confiance en soi, de plus les conseils restent valables à vie. Alors pourquoi s’en priver ?"

                                                                                     

                                                                                     Sans titr01e

Melissa a crée un blog qui est à consulter sans modération...

http://justimage.skynetblogs.be  

31/07/2007

HYPERTENSION ARTERIELLE

C'est ce que l'on appelle également la maladie silencieuse !

Faites-vous examiner régulièrement par votre médecin traitant..

untitledtension

Vous ne vous sentez pas concernés par l’hypertension ? Mais êtes-vous réellement sûr d’être à l’abri ? Le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle a décidé de s’adresser à toutes les personnes âgées de 30 à 55 ans. Chacun, avec des règles de vie simples et des précautions, peut garder sa tension sous contrôle.

 

On estime à plus de 14 millions le nombre d'hypertendus, dont 7 millions sont sous traitement. 73 % seulement connaissent leur état. Dans la majorité des cas, les causes de l'hypertension restent inconnues. En revanche, certains facteurs peuvent favoriser son apparition : l'âge, l'hérédité, le tabagisme, une mauvaise alimentation…

 

La pression artérielle correspond à la force exercée par le sang contre les parois des artères. Lorsqu’elle est trop importante, les artères vieillissent plus vite, le coeur plus sollicité se fatigue. Mais à quoi correspondent les chiffres de la tension ? Comment savoir si on est hypertendu ? Quelles sont les complications ?

http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_833_h...

13/05/2007

VIEILLIR NOTRE SOUCI

Dépasser allègrement les 100 ans, est-ce possible ?
 
sen
Progrès médicaux et hygiène de vie permettent d'atteindre un âge respectable. Mais pour vivre encore d'avantage, il faudra agir sur le processus de vieillissement.
 

Quatre-vingt deux ans pour les femmes et septante-six ans pour les hommes!

C'est espérance de vie actuelle en Belgique. Au cours du XXe siècle, dans les pays industrialisés, elle est passée d'une cinquantaine d'an­nées à près de quatre-vingts ans en moyenne. Et elle devrait encore continuer à augmenter dans les prochaines décennies.

Ces années de vie supplémentaires sont le fruit du progrès humain: elles ont été gagnées grâce à une meilleure hygiène de vie et aux progrès de la médecine. Aujourd'hui, ce phénomène se poursuit dans les pays en voie dernier par de simples modifica­tions du style de vie. Le seul

moyen, pour l'être humain, d'at- " teindre une moyenne supérieure à cent ans serait de modifier et retar­der le processus de vieillissement.

 

Un marché en plein essor

 

L'éternelle jouvence fait rêver l'homme depuis la nuit des temps. Et les scientifiques mènent de nombreuses études pour compren­dre les mécanismes du vieillisse­ment et tenter de le ralentir.

 

Aujourd'hui, le nombre de person­nes à la retraite représente environ 20 % de la population belge totale. Et ce groupe démographique va continuer à augmenter dans les années à venir: en 2050, on estime qu'un tiers de la population sera âgé de soixante ans et plus.  

 

La lutte contre les effets du vieillissement constitue donc un marché en plein essor et touche de plus en pluis de seniors qui souhaitent retrouver leur forme physique ou une apparence plus jeune. "Dans certains cas, en vieillissant, on peut se sentir mal et avoir besoin d'un traitement. Mail il y a aussi un effet de mode. Les gens prennent des compléments par peur d'attraper une maladie, de perdre leur mobilité, leur dynamisme...Il s'agit toujours de médicaments assez chers et beaucoup ne sont pas remboursés", explique un pharmacien.

 

Extrait du Télé-pro N° 2775 

21:11 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vieillir, forme, centenaires, seniors |  Facebook |

23/04/2007

VIDEOS MEDICALES

untitled11VULGARIS MEDICAL , la médecine expliquée en vidéos et avec des mots simples vous aide à mieux comprendre vos maux. Vous pouvez également y consulter une encyclopédie médicale en ligne.

 

Vulgaris médical :  http://video.vulgaris-medical.com/index.php/

21/04/2007

MAMAN APRES 40 ANS

                                      d122241a

 

Il est toutefois à noter que les grossesses tardives sont aujourd'hui très surveillées. Ces quelques risques n'en seront que plus rapidement dépistés et suivis.

Après 40 ans, le véritable risque d'une future mère est en fait... de ne pas devenir mère car la fertilité baisse très vite à partir de 35 ans. Ainsi, à chaque cycle, si une femme de 25 ans a une chance sur quatre de concevoir un enfant, les probabilités tombent à une sur huit à 35 ans et seulement une sur douze après 40 ans. En d'autres termes, plus de 35 % de celles qui désirent un enfant n'en auront pas. Cette baisse de la fécondité s'accompagne aussi d'une augmentation du nombre des fausses couches dont le taux passe de 17 % pour la population générale à 33.8% après 40 ans. Il est de 53% après 45 ans.

POUR EN SAVOIR PLUS : http://www.maison-facile.com/012article_rubrique.asp?num=2241#

15/04/2007

MALADIE D'ALZHEIMER

Une maladie insuffisamment diagnostiquée

                     untitledgggggg

La maladie d’Alzheimer est une maladie éprouvante qui touche environ 85.000 personnes en Belgique. En raison du vieillissement de la population et d’une espérance de vie de plus en plus longue, le nombre de malades ne cesse d’augmenter et cette pathologie devrait être une priorité de santé publique. Mais si cette affection suscite de nombreuses questions, il n’est pas toujours facile d’y répondre. En effet, l’origine de la maladie d’Alzheimer reste inconnue, son diagnostic est complexe et il n’existe pas de traitement curatif à ce jour.

http://www.info-alzheimer.be/

20:09 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, maladie d alzheimer |  Facebook |

30/03/2007

Comprendre l'Epilepsie

                                            epilepsie_fertilitaet

 

Qu'est-ce que c'est l'épileptie ?

Une crise d'épilepsie est l'expression d'un trouble momentané de l'activité électrique des cellules nerveuses du cerveau. 
Ce trouble est soit généralisé, soit local. 
Une «épilepsie» est définie par la survenue répétée de crises d'épilepsie. 
Au moment de la crise, le cerveau ne peut plus fonctionner correctement. Dans la majorité des cas, le cerveau fonctionne cependant normalement entre les crises.

 

Y a t'il beaucoup de personnes épileptiques ?

L'épilepsie touche environ une personne sur 5o à 2oo. 
On évalue donc entre 5o et 7o.ooo le nombre de personnes souffrant d'épilepsie en Belgique. 
Elle débute souvent pendant l'enfance, mais peut apparaître à n'importe quel âge. 
Elle touche les personnes sans distinction de sexe, d'âge, d'intelligence, de milieu social ou de race. N'importe qui peut développer une épilepsie. 

 

Pour en savoir plus :   http://www.lasante.be/maladies/epilepsie.htm#EPILEPSIE

18:27 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : epileptie, maladie nerveuses |  Facebook |

06/03/2007

Chouette j'ai 50 ans !

                                                           50

 

Une seconde adolescence

 

Le cinquantième anniversaire est souvent le moment idéal pour réaliser un projet ou un rêve de jeunesse que l'on avait jusqu’alors toujours repoussé.

 

A 50 ans, on est souvent encore en pleine forme. Offrez-vous enfin ce grand voyage qui vous fait rêver ou ces transformations que vous désirez tant apporter à la maison. Lancez-vous sans attendre mais soyez réa­liste. Quand on approche de la cinquan­taine, on entreprend parfois de grands pro­jets qui ressemblent plus à une fuite en avant qu’à quelque chose de tangible et de réalisable.

 

La raison? La fameuse «seconde pu­berté». Pour les hommes surtout, le cap de la cinquantaine semble prendre des allures de seconde adolescence. Ils assurent vou­loir rompre totalement avec leur routine et redeviennent d'une manière ou d'une au­tre rebelles. Je veux vivre une nouvelle vie, affirment-ils. Ils se lancent à corps perdu dans la pratique d'un sport intensif, se mettent à faire attention à leur look et à porter des vêtements d'ados. Sans com­prendre q’ils se ridiculisent ou q’ils bles­sent parfois les membres de leur proche entourage. Ils traversent une sorte d'euphorie tout en niant un peu pathétiquement, il faut le dire, la réalité de leur âge.


15:07 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/03/2007

Dire non au stress

stress

 

Le plan anti-stress

Un événement inattendu, une mauvaise nouvelle: le stress s'empare de vous. Appli­quez immédiatement les quatre trucs suivants.

1. Respirez profondément. En cas de stress, notre respiration devient rapide et super­ficielle. Elle est pourtant la clé du sang-froid et de la détente. Inspirez en quatre temps par le nez et projetez tout l'air le plus profondément possible vers l'abdomen. Gardez l'air dans vos poumons le temps de compter jusqu'à deux. Expirez ensuite lentement par la bouche. Observez une pause de deux secondes avant d'inspirer à nouveau.

2. Ralentissez. Asseyez-vous et concentrez-vous d'abord sur votre respiration. Dès que celle-ci s'est calmée, vous pouvez poursuivre vos activités. Mais faites vos mou­vements très lentement, comme si vous jouiez dans un film au ralenti.

3. Visualisez. Evoquez des images belles et apaisantes: une plage, un pré, une forêt... N'intégrez pas de personnages dans cette image. Concentrez-vous uniquement sur les perceptions: vous entendez le gazouillis des oiseaux, le bruissement des feuilles, le clapotis d'un ruisseau, vous sentez le sable entre vos orteils...

4. Vivez le moment présent. Vous êtes occupé à faire quelque chose mais, en pen­sée, vous êtes déjà en train de dresser la liste de tout ce que vous devez encore ac­complir? Erreur! Pour se détendre il faut se focaliser sur le moment même et essayer d'énumérer trois détails de ce moment précis. Par exemple, j'entends un avion voler, je vois passer un chat le long de la fenêtre et je vois les branches des arbres remuer. Le temps nécessaire pour trouver ces trois éléments suffit pour faire complètement le vide et se calmer.

18:11 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : plan anti stress |  Facebook |

Mémoire : fonctionnement

memoire

 

 

Il est essentiel de comprendre le fonctionnement de notre mémoire pour l'optimali­ser. Une information se mémorise en trois étapes successives: enregistrement, conservation et récupération. 

.l'enregistrement de l'information. Les sens captent une information et la trans­mettent, via les nerfs, au cerveau qui la traite. Mais il est incapable de toutes les ana­lyser. C'est pourquoi le cerveau procède continuellement à une sélection.

.la conservation de l'information. Les stimuli envoyés par les sens sont enregis­trés par la mémoire sensorielle, qui conserve fidèlement mais brièvement toutes les informations avant de les transmettre à la mémoire à court terme. Celle-ci conserve l'information une trentaine de secondes au maximum. Seule la répétition de cette in­formation permet de la stocker plus longuement dans la mémoire à court terme. Une partie de l'information que nous captons est finalement emmagasinée dans la mé­moire à long terme, dont la capacité de stockage est illimitée. C'est également là que les éléments ayant un point commun sont associés les uns aux autres. Les émotions (angoisse, dépression,...) interviennent également lors de cette étape.

.la récupération de l'information. Toute information emmagasinée ne nous sert à rien si nous ne pouvons pas la récupérer au moment opportun. A ce niveau, c'est la mémoire à court terme qui intervient. La récupération de l'information se déroule en général sans effort mais, parfois, cela coince un peu. Il faut alors s'interroger sur l'utilité de cette recherche. Le plus souvent, nous savons très bien ce que nous avons stocké ou pas. Ensuite, nous recherchons des indices, des éléments «attachés» à l'in­formation que nous souhaitons récupérer. Plus nous disposons d'indices, plus faci­lement nous récupérons un élément enfoui dans notre mémoire.

Video :

http://video.vulgaris-medical.com/index.php/2008/10/12/84-la-memoire

17:55 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sante, memoire, fonctionnement |  Facebook |

02/03/2007

Arbre généalogique médical

mp

 

Suite à mon article précédent, voici comment faire :

 

Que vous le fassiez pour savoir quoi répondre aux éventuelles questions de votre médecin ou parce que vous envisagez un examen génétique prédictif parce qu'un parent souffre d'une grave maladie, l'arbre généalogique médical est un outil utile pour se faire une idée de ses points faibles. Il peut donc s'avérer judicieux, lors d'une réunion familiale, d'évoquer le sujet ou, dans le cadre d'entretiens confidentiels avec des parents, de faire toute la lumière sur les maladies et les causes de décès de certains membres de la famille.

Qui doit figurer dans l'arbre généalogique médical ?

Plus l'arbre généalogique est complet, plus sa valeur est grande. Il faut y noter les informa­tions relatives aux parents du premier degré. Mais les grands-parents, oncles, tantes, neveux et nièces peuvent fournir des informations importantes. La famille par alliance n'a pas d'inci­dence. Si possible, essayez d'enrichir votre arbre généalogique à l'aide d'informations tirées de dossiers médicaux. Ne jetez donc jamais le dossier médical de vos parents ou grands-pa­rents décédés, il peut être plein d'enseignements.

Que renseigner dans l'arbre généalogique médical?

Notez pour chaque personne, l'âge auquel s'est déclarée une maladie déterminée ainsi que la date et la cause du décès. Parmi les maladies courantes dans lesquelles les facteurs géné­tiques jouent un rôle, on trouve le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète, l'ostéo­porose et la dépression. Une maladie qui se déclare à un âge précoce ou qui touche deux ou davantage de parents proches indique que des éléments héréditaires sont impliqués. Il est également intéressant de mentionner les maladies orphelines.

Comment se servir d'un arbre généalogique médical?

Ne tentez jamais de tirer vous-même des conclusions sur votre propre état de santé. Seul vo­tre médecin traitant est à même de le faire. S'il le juge souhaitable, il peut vous mettre en contact avec un des centres spécialisés dans les examens génétiques.

23:59 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : arbre genealogique medical |  Facebook |

L'ABC de l'ADN

Pour un certain nombre de maladies, les facteurs génétiques et l'hérédité jouent un rôle plus ou moins important. Raison pour laquelle il est intéressant de connaître vos antécédents familiaux et d'établir votre arbre généalogique médical en guise de prévention.
adn

 

Notre organisme est composé de cellules microscopiques. Ces cellules sont organisées en tissus et organes où chacune d'entre elles remplit une fonction spécifique.

Chaque cellule possède un noyau renfermant le matériel héréditaire ou génétique, com­posé de chromosomes. On en compte 46 par cellule, qui se présentent sous forme de pai­res dont un des chromosomes provient du père et l'autre de la mère. Les 22 premières paires sont des chromosomes autosomes. Elles sont numérotées de 1 à 22. La 23' paire se compose des chromosomes sexuels, XX pour la femme, XV pour l'homme. Seuls un spermatozoïde et un ovule ne comprennent que 23 chromosomes, de sorte qu'après la fécondation, 46 chromosomes sont à nouveau réunis avec la fusion du spermatozoïde et de l'ovule. Lors des divisions cellulaires successives, cette cellule va chaque fois se divi­ser en deux cellules filles identiques. Avant chaque division cellulaire, l'ADN est dupliquépour être ensuite réparti, au cours de la division cellulaire, entre les deux cellules filles.

Un chromosome est composé d'ADN. Cet ADN possède une structure en forme de double hélice ressemblant à un escalier en colimaçon. Un ensemble de « marches » forme un gène. Un ou plusieurs gènes déterminent un caractère, par exemple les yeux bleus ou bruns.

   L'ensemble du matériel génétique réuni dans une cellule s'appelle le génome humain,

il se compose d'environ 30.000 gènes.

On peut également comparer les 46 chromosomes à une encyclopédie en 46 volu­mes. Si vous possédez les tomes XX, vous êtes une femme, si vous avez les tomes XV, vous êtes un homme.

Ces tomes renferment quantité de phrases, certaines plus courtes que d'autres. Ces phrases, ce sont les gènes. Les phrases sont écrites à l'aide de lettres, mais dans ce cas l'alphabet ne se compose que de 4 lettres (A, T, C et G).

La duplication d'ADN durant la division cellulaire revient en fait à la réalisation d'une copie. On peut comparer ce processus à la retranscription d'un long texte constitué de phrases écrites dans l'alphabet à 4 lettres. Lors de cette retranscription il arrive toute­fois qu'une erreur intervienne. Une lettre en trop ou en moins, ou une mauvaise lettre à un endroit précis. Des erreurs peuvent ainsi s'introduire dans l'ADN à n'importe quelle époque de notre vie, dès le moment de la fécondation.

28/02/2007

L'alcoolisme tue

     jk

    L'affirmation paraîtra surprenante : un alcoolique n'est pas une personne qui serait spécialement ou exagérément attirée par l'alcool et les boissons alcoolisées. Il peut les aimer, parce qu'elles sont bonnes et qu'il y en a pour tous les goûts, mais pas plus que quiconque n'a pas ces problèmes.

    Pourquoi cette affirmation ? Parce qu'après 40 ans de pratique nous avons presque toujours constaté qu'un alcoolique sevré, et qui sait écarter les plus petites quantités d'alcool de son alimentation, n'éprouve aucune envie irrésistible devant la boisson. Or, si la maladie résidait dans un besoin insurmontable, celui-ci n'aurait pas disparu puisqu'il n'existe aucun traitement applicable. C'est le contraire que l'on constate : pas d'alcool, pas de besoin.

                                                     mmm

     

    Mais chez ces patients sevrés, qui n'éprouvent plus aucune attirance anormale pour l'alcool, qu'est-il un jour advenu pour qu'ils en soient arrivés à ne plus s'en passer ? à consommer sans limite, à tout sacrifier et tout perdre pour la boisson dans un tableau que chacun connaît ?

    La réponse, paradoxale, peut également surprendre : un sujet dépendant ne peut pas se passer d'alcool parce qu'il en boit ! S'il n'en consommait pas, si son corps n'en recevait pas, il ne serait pas attiré. (Il en est ainsi pour l'abstinents, attentifs à écarter les petites doses). En somme, il boit parce que, quand il a commencé, ne serait-ce qu'un verre, il ne peut plus arrêter. Tous les patients le savent et tous le disent :

    "quand je commence je ne peux plus m'arrêter"

    Cette vérité, si souvent entendue, devrait faire réfléchir les milieux soignants induits en erreur par l'observation des abstinences incomplètes, des états de manque post-thérapeutiques, des delirium tremens, si mal compris et dont nous parlerons ailleurs. Pour en savoir plus : http://perso.orange.fr/martine.morenon/Alcoolic.htm

17:20 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : alcoolisme, sante |  Facebook |

Les médicaments

Les médicaments

qui influencent la mémoire

Les médicaments permettent d'augmenter l'espérance de vie, rendent aussi la vie de certains plus supportable et plus agréable. N'empêche Que, certains médica­ments ont des effets secondaires, et plus précisément sur la mémoire. Si vous avez des inquiétudes ou si vous vous posez des Questions, parlez-en à votre médecin mais n'interrompez jamais votre traitement sans son avis. Voici les médicaments susceptibles d'avoir un effet négatif sur la mémoire:

. les antihistaminiques: utilisés dans le traitement des allergies

.Ies antipsychotiques : prescrits contre les angoisses, les délires et les halluci­nations

. les benzodiazépines: médicaments contre les angoisses et le stress

. les barbituriques: utilisés en guise de somnifères, de calmants et dans le traite­ment de l'épilepsie

. les bêtabloquants: ralentissent le rythme cardiaque et réduisent la tension

. les inhibiteurs de canal calcium: dans le traitement de l'hypertension

. certains anti-douleurs

. les somnifères

. les antidépresseurs tricycliques

. les stéroïdes tels que la prednisone et l'hydrocortisone

 

08:15 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : medicaments, memoire |  Facebook |

27/02/2007

La Pensée positive

                                                bbh

 

C'est quoi? La technique de la pensée po­sitive repose sur un constat: le pouvoir de notre propre pensée. «Une image mentale est beaucoup plus puissante que la logique d'un raisonnement, explique Luc Fer­meuse, thérapeute. Notre cerveau ne fait pas la différence: il prend cette pensée pour la vérité.» D'où l'utilité d'amener no­tre imagination à choisir des pensées posi­tives : voir un verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide. Une situation peut être vécue comme stressante ou non selon la perception que nous nous en faisons. La pensée positive permet donc de contrôler le stress, en bloquant l'afflux de pensées négatives. Nous sommes alors mieux à même d'agir face à une situation difficile.

Comment ça marche? Bannir les néga­tions, par exemple. Ainsi, si vous dites «Je ne suis pas peureux », le subconscient re­tiendra malgré tout le mot «peureux». Mieux vaudra affirmer, dans ce cas, «Je suis courageux» .

La méthode Coué, qui a mis en avant les possibilités de l'auto-suggestion, est à l'ori­gine de la pensée positive. Cette technique est à 

 la portée de tous.

 

Plus d'infos : Luc Fermeuse, 0474.91.14.25 luc.fermeuse@skynet.be

18:34 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sante, bien etre, pensee positive |  Facebook |

Stimuler la formation de neurones

mp

Voici encore quelques années, la majorité des scientifiques étaient convaincus que le cerveau prenait sa forme définitive quelques années après la naissance et que toute modification ultérieure ne pouvait être que négative: perte de neurones à cause de la consommation d'alcool et au­tres substances toxiques, endommagement cérébral causé par des chocs à la tête, dégé­nérescence liée à l'âge ou à la maladie. On croyait que le cerveau adulte était incapa­ble de fabriquer de nouvelles cellules. Mais on se trompait! Le cerveau d'un adulte continue :... partiellement - à en fabriquer. Ce processus, appelé la neurogénèse (voir

encadré La plasticité du cerveau adulte), est ...

 stimulé par l'exercice physique. Le sport exerce une influence bénéfique sur les compétences nécessaires à la réflexion et à l'élaboration de stratégies. Les effets sont plus marqués chez ceux qui s'entraînent ré­gulièrement pendant au moins 30 minutes, et ce pendant minimum six mois. Bouger, è est bon pour le cœur et les artères, qui as­surent l'oxygénation et l'alimentation du cerveau, deux facteurs indispensables à son bon fonctionnement. Si le cerveau ne représente que 2 % du volume total du corps humain, il consomme pas moins de 20% de l'oxygène inhalé par les poumons et 25 % de l'apport énergétique global. Lorsque l'apport est insuffisant, le pouls s'affaiblit. Pour satisfaire aux besoins de ce cerveau énergivore, le cœur et les artères doivent fonctionner de manière optimale.

Faire du sport influence aussi la chimie du cerveau et, plus précisément, les sub­stances jouant un rôle dans la communica­tion interne, les neurotransmetteurs. Après une rude journée de travail, par exemple, il suffit de chausser ses baskets pour faire un jogging ou un tour à vélo, pour que la fati­gue s'envole et cède la place à un sentiment de bien-être. [exercice physique donne, en effet, un sacré coup de fouet. Pourquoi ? Tout

simplement parce que lorsque nous faisons du sport, notre organisme libère des endorphines, des neurotransmetteurs déstressants qui favorisent la concentration après l'effort.

08:30 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : neurones, sport, activite physique |  Facebook |

26/02/2007

Shopping en ligne pour diabétiques

                                                        apple

La société Nutradia, qui met au point et diffuse des produits diététiques pour les diabétiques, ne comptait jusqu'ici qu'un magasin spécialisé, à Uccle (chaus­sée de Waterloo, 715). Désormais, les diabétiques pourront faire leurs achats à domicile. Nutradia vient, en effet, d'ouvrir une boutique en ligne comptant plus de 200 références. La commande est livrée à domicile (+ 7,50 € de frais de transport), ou dans l'un des 350 points Kiala de Belgique (+ 6 € la commande de min. 35 €, gratuit au-dessus de 35 €). Infos: http://www.nutradia.com/defaultFR.asp

08:30 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : diabete, shopping en ligne, nutradia |  Facebook |

23/02/2007

L'osteoporose

                                   bhn

 

En dépit d'améliorations récentes, l'ostéoporose demeure encore une maladie sous-diagnostiquée et insuffisamment prise en charge, alors qu'il existe des traitements qui ont démontré leur efficacité. Or, l'ostéoporose est d'autant plus insidieuse qu'elle se développe progressivement, sur de nombreuses années, sans provoquer de symptômes pouvant attirer l'attention. Heureusement, les choses changent grâce à une meilleure information et de nouveaux médicaments encore plus efficaces vont être très bientôt mis à la disposition des médecins.

L'ostéoporose est la plus fréquente des « maladies fragilisantes » du squelette. Si l'âge est un facteur important, il faut savoir que certaines ostéoporoses peuvent être précoces, souvent alors secondaires à certains traitements. Il faut aussi savoir que l'ostéoporose atteint aussi le sexe masculin, certes beaucoup moins fréquemment qu'en ce qui concerne les femmes et en général à un âge plus avancé. On devrait donc en voir de plus en plus en raison de l'accroissement continue de la durée de vie. Autre différence avec la forme féminine : l'ostéoporose masculine est secondaire dans 60% des cas, par exemple à un traitement prolongé par les dérivés de la cortisone, ou à certains médicaments anti-épileptiques, à l'éthylisme chronique, au tabagisme, ou encore à certaines maladies du tube digestif ou de la thyroïde, à une carence en calcium ou en vitamine D...

L'os est un tissu vivant et en perpétuel renouvellement

En effet, chez l'adulte, l'os « vieux » est en permanence détruit pour être remplacé par une quantité équivalente d'os « jeune ».

Le retentissement de la perte osseuse est fonction du « capital osseux » initial de chaque individu. Or, ce dernier, sans minimiser l'importance des apports en calcium et en vitamine D au cours de la croissance, est largement déterminé par des facteurs génétiques.

Pour comprendre l'effet des divers traitements, il faut avoir présent à l'esprit que le remodelage osseux résulte de l'équilibre entre l'activité de 2 grands types de cellules présentes dans nos os. Les ostéoclastes assurent la destruction de l'os, ce que les spécialistes dénomme aussi la résorption osseuse. A l'inverse, les ostéoblastes sont chargés de la formation osseuse. A l'état normal, ces deux phénomènes se compensent. Physiologiquement, environ 10% des os est renouvelée chaque année.

L'ostéoporose tire son origine d'un déséquilibre persistant entre les deux processus précédents au détriment de la formation osseuse. Il est important de savoir que celle-ci correspond à une maladie générale du squelette (même si tous les os ne sont pas touchés à la même vitesse), caractérisée certes par une réduction de la masse osseuse (que l'on peut mesurer précisément grâce à un examen appelé « densitométrie »), mais aussi par une détérioration de l'architecture intime du tissu osseux, qu'il est aujourd'hui plus difficile à évaluer.

Ces deux phénomènes aboutissent à une augmentation de la fragilité des os à l'origine de fractures, du col du fémur, de vertèbres et du poignet, qui font tout le danger de l'ostéoporose en raison de conséquences parfois graves, et presque toujours douloureuses et handicapantes.

Compte tenu ce que nous savons, on peut donc envisager de lutter contre l'ostéoporose en freinant les ostéoclastes (« destructeurs ») ou en stimulant les ostéoblastes (« constructeurs »).

http://www.frm.org/informez/info_ressources_dossiers_article_sommaire.php?id=8&type=10&listedossier=8

21:10 Écrit par Martine dt dans Santé, Bien être | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : osteoporose, seniors, calcium, vitamined |  Facebook |