17/08/2011

PACIFICO DE VICTOR KAGHAN

pacifico, victor kaghan, lecture, livres

262976_10150274184740857_652645856_8285603_4397881_n.jpg

Presque un thriller psychologique, cet ouvrage de Victor Khagan nous emporte dans le quotidien d’une bande de paumés, d’âmes perdues qui semblent se complaire dans la médiocrité, l’absence d’ambitions, le cynisme et la révolte. L’accent y est mis, entre autres, sur deux personnages, deux exilés, bouffés par leur passé. Au contact de ce gang de rebelles et de hors-la-loi, l’un cherche à trouver un sens à sa vie saccagée et à répondre aux grandes questions existentielles qui le torturent. L’autre par contre, semble presque avoir acquis une certaine paix intérieure et sert de mentor au héros principal. Mais il y plus… L’auteur nous amène à voir au-delà des apparences, du " standing social " ce qui se cache au plus profond des êtres et qui est trop souvent invisible pour les yeux. Car ces paumés, sont-ils si différents des gens aisés ? Quelle est l’origine du mal-être de ces êtres ? Comment en arrive-t-on à cette vie de rebelle cynique et insensible ? L’explication ne se trouverait-elle pas dans les traumatismes de l’enfance ? Peut-on se sortir de ce désespoir existentiel ou doit-on apprendre à vivre avec, du mieux que l’on peut ? Si l’on peut… Voilà les véritables enjeux que le lecteur est appelé à découvrir petit à petit au fil de ce récit par lequel l’auteur nous tient en haleine du début à la fin. Un livre que je recommande chaleureusement. (DL)

http://en-gb.facebook.com/note.php?note_id=10150153804900...

Pour commander le livre http://www.monpetitediteur.com/librairie/recherche.php

22:49 Écrit par Martine dt dans Livres, Lecture | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : pacifico, victor kaghan, lecture, livres |  Facebook |

12/08/2010

BERCEAUX MAUDITS - MARIE CAUDERLIER

Cauderlier-berceauxmaudits-web.jpg

Description

En collaboration avec :
Bruno Humbeeck

Témoignage bouleversant qui retrace le parcours de résilience d’une enfant placée très jeune dans des institutions que l’on aurait pu croire au-dessus de tout soupçon.

 

Résumé

Ce livre autobiographique relate la jeunesse d’une enfant que le hasard de la naissance a menée au bout de l’horreur mais que la soif de vivre a tirée du néant. Ce témoignage bouleversant illustre la capacité de résilience d’une petite fille maltraitée par ses parents, placée dans un orphelinat et qui connaîtra l’horreur de l’inceste et de la pédophilie. Le réseau semble se mettre en place lorsque le père décède, mais ce décès fait éclater l’affaire.

Le thème de la résilience est ici abordé par l’auteur, rétablie dans sa vie de femme, et qui nous parle en faisant appel à la confiance enfouie en chacun de nous. Malgré ses malheurs et par sa seule volonté ferme et bienveillante, l’auteur a tracé avec succès sa route vers la réussite familiale et professionnelle. Ce livre est dédié à tous les jeunes en difficulté. Il est un message d’espoir et de courage.

Pour commander cet ouvrage :  

http://www.editions-mols.eu/publication.php?id_pub=107

http://www.facebook.com/#!/pages/BERCEAUX-MAUDITS-M-CAUDE...

 

13:17 Écrit par Martine dt dans Livres, Lecture | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/05/2010

DICTATURE VERTE Michel Tarrier

         book.bon
DICTATURE VERTE

 

Saura-t-on l’éviter ?

Faut-il la souhaiter ?

Comment continuer à vivre sur une Terre que l’on détruit ?

 

UN LIVRE QUI ANNONCE ENFIN LA COULEUR !

 

Puisqu’il faudra bien sauver la planète pour nous sauver nous-mêmes, qu’on le veuille ou non, on risque d’en arriver à cette ultime solution pour garantir, in extremis, le label « vie ».

 

Dictature verte, un livre fiction ? Pas tant que ça !!

 

Le Grenelle du renoncement et le pataquès de la conférence de Copenhague prouvent bien, entre autres récentes désillusions, qu’une écologisation du monde par le système en place n’est qu’un mythe, un leurre, une imposture.

Le développement durable prôné est bel et bien identifié comme un lubrifiant auto inventé de toutes pièces par l’ultralibéralisme, au service d’un green maquillage désormais incessant et envahissant.

Si nous ne montons pas d’un cran, l’humanité poursuivra sa course effrénée jusqu’à son autogénocide, sous l’aveugle pulsion d’un optimisme irraisonné.

Java

 

La planète Terre, exsangue, est déjà sous perfusion, notre avenir n’est plus que sursis. Au nom de quelle insouciance ne changerait-on pas de cap ?

 


 

DICTATURE VERTE

Michel Tarrier, 300 pages, Éditions Les Presses du Midi, 20€

http://perso.wanadoo.es/tarrieri/Nouveau.html...

 

En vente chez votre libraire et dans toutes les librairies en ligne.

L'acheter sur un clic et à bon prix chez Amazon :

http://www.amazon.fr/Dictature-verte-Tarrier-Michel/dp/28...

 

 

*Pour contacter l'auteur, n'utiliser que cette adresse : tarrierster@gmail.com

14:09 Écrit par Martine dt dans Livres, Lecture | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/09/2009

VOYAGES SUR MON ELEPHANT - MARK SHAND

"Voyage sur mon éléphant";    1 000 km à travers l'Inde sur le dos d'un éléphant. Seul un anglais pouvait relever ce défi incroyable et aller au bout de ses rêves.

Le récit merveilleux d'un journaliste qui, après avoir acheté un éléphant, a traversé l'Inde du Sud au Nord !
Une histoire qui fait rêver...
Malheureusement le livre est maintenant difficile à trouver.

            338711995_L

01/02/2009

LE GRAND SILENCE

                                        saorge0001

Saorge n'est pas un jeune homme comme les autres : pour son plus grand malheur, il lit dans le cerveau des humains et déchiffre leurs pensées les plus secrètes. Un milliardaire fou de science, et fasciné par l'usage qu'il pourrait faire de ce pouvoir, lance à ses trousses un commando chargé de le kidnapper.

La cupidité et la folie des hommes vont se déchaîner. C'est le début d'une traque implacable qui conduira Saorge jusqu'aux confins du Grand Nord et

des mers gelées avec pour compagnon, le harfang, l'oiseau roi de cet immense désert blanc. Là, il tentera de retrouver la paix et le silence. Mais on ne quitte pas impunément la compagnie des hommes. A la recherche de l'amour, Saorge croisera la mort. Saura-t-il y échapper ?

L'écrivain :

saorge0002         

Loup Durand est né en 1933 dans un petit village du Var, Flassans-sur-Issole. Après des études universitaires à Marseille, Aix-en-Provence, Londres et New York, il a exercé les métiers les plus divers : barman, docker, assistant-commissaire de bord, interprète - il connaît une demi­douzaine de langues - et surtout journaliste pour le compte d'agences de presse américaines. Loup Durand est l'auteur d'une vingtaine de romans policiers dont La Porte d'Or, Prix du Quai des Orfèvres 1967 et

Un Amour d'araignée, Prix du Roman d'Aventures 1976. Mais il estime qu'il n'a véritablement commencé à écrire qu'en 1976, considérant ses œuvres précédentes comme un passe-temps. Il a alors publié Le Caïd, Jaraï,

La Porte de Kercabanac, la série TNT, Daddy (Prix des Maisons de la Presse 1987), Le Jaguar. Marié à une Française rencontrée au Cambodge, père d'un enfant, Loup Durand qui a visité plus de cent trente pays, réside aux Baléares entre deux voyages. 

« Un roman rondement mené, efficace, haletant, tel que Loup Durand sait les maîtriser. Avec, en filigrane, le thème du "monstre", celui qui, hors normes, ne peut trouver sa place dans le monde des hommes. Une différence vécue comme une malédiction. »

Le Figaro                            

24/08/2008

AFRIKA TREK

Sonia et Alexandre Poussin ont entrepris de remonter l'Afrique à pied, du cap de Bonne-Espérance au lac de Tibériade.

CIMG5018

Trois ans de marche le long de la vallée du Rift en Afrique de l'Est, pour refaire symboliquement le premier voyage du premier homme, de l'australopithèque à l'homme moderne. Dans ce volume qui retrace les sept mille premiers kilomètres de leur périple, du Cap au Kilimandjaro, ils nous font partager une Afrique intime. Ces aventuriers ont affronté le soleil implacable de la brousse, les attaques d'animaux sauvages, les déserts et les jungles. Seuls, à l'aventure, sans sponsors ni logistique, partageant le dénuement de leurs hôtes, ils nous parlent à chaque page de la générosité et de l'enthousiasme de ces hommes et ces femmes qui peuplent la terre d'Afrique. Jour après jour, Sonia et Alexandre sont devenus un peu plus africains.

28/07/2008

LATITUDE ZERO - MIKE HORN

Lorsqu'il décide de parcourir en solitaire les 40 000 kilomètres de l'équateur, Mike Horn se lance un défi inouï.

                           Mike Horn

Des côtes d'Afrique aux portes de l'Asie, en passant par l'immensité du continent américain, il devra traverser trois océans ; autant de jungles impénétrables; deux sommets de 6 000 mètres ; des pays en guerre, rongés par la maladie, envahis d'une faune hostile et d'une flore vénéneuse. Son exigence est stricte: jamais il ne quittera la « latitude zéro », jamais il ne s'éloignera de cette ligne Imaginaire. . .                                                                                        .

Avec cette aventure où le destin du voyageur bascule au gré des tempêtes et des rencontres, Mike Horn se lance dans un violent face-à­face avec le monde: envoûtante de beauté, sa route croisera l'errance des damnés de la terre, des chercheurs d'or de l'Amazonie aux peuples d'Afrique en guerre.

Une aventure palpitante, à lire absolument...

10/03/2008

PAULO COELHO

"Vous trouverez ici des phrases extraites lors de la lecture des livres de Paulo Coelho. Des phrases qui m'ont permises de sécher mes larmes, faire face à mes angoisses, tirer parti des erreurs du passé, apaiser ma douleur, et enfin, de me remettre sur le chemin du bonheur."

Plume61      http://paulo-coelho.skynetblogs.be

Découvrez la biographie de cet écrivain sur ce nouveau blog très prometteur. 

                                                           dyn010_small150_115_121_jpeg_2632899_52546c664177bf1447a81f1def85b6f0

Les livres de Coelho sont des romans à tendance phylosophique abordant la spiritualité, à la manière d'un vaste conte. Une spiritualité syncrétique, qui méconnaît les orthodoxies, empruntant à des traditions très diverses, et parfois contradictoires : religions, courants phylosophiques, mysticisme, spiritisme, médiation, surrnaturel, ésptérisme, etc. Le style fluide et direct, aisé à traduire, et la trame simple des récits ont permis à Coelho de toucher un très vaste lectorat, dans toutes les cultures.

Cette écriture simpliste lui vaut toutefois d'être considéré par une grande partie de la critique comme un écrivain mineur aux moyens faciles, dans la lignée du roman populaire, voire des manuels de « développement personnel », proposant une spiritualité insaisissable, sans fondement solide. Au Brésil, bien qu'il soit l'écrivain le plus connu mondialement, et membre de l'Académie des lettres depuis 2002, il est critiqué entre autres pour son manque d'originalité, l'immense publicité qui accompagne la sortie de chacune de ses œuvres, et ses fautes de grammaire... Habitué à ces reproches, Coelho rétorque régulièrement que le fait que ses livres soient lus par un si large public lui suffit.

« Je pense que les écrivains écrivent, les critiques critiquent et les lecteurs lisent. En ce qui concerne la simplicité de mes livres, je donne entièrement raison à mes critiques. Être simple, c'est ce qu'il y a de plus difficile. » 

26/01/2008

LE PARCOURS D'UNE REVOLUTIONNAIRE Eléonore Visart de Bocarmé

PARCOURS D'UNE REVOLUTIONNAIRE

Il est moins une pour l'humanité 

Ce premier tome sortira bientôt aux éditions Edilivre

                                               Numériser0023 3

"Ce  premier paragraphe écrit par l’éditeur était l’introduction au premier livre écrit en 1989 : « Dans un premier livre « Ces Chrétiens, Ambassadeurs du Christ ! » écrit en 1989, l’auteur raconte dans un style simple, clair, direct, mais très agréable, comment soudain au cours d’une fête, elle a l’impression de débarquer d’une autre planète. A partir de ce moment, ne parvenant plus à supporter la vie banale et conformiste de petite bourgeoise catholique qu’elle a vécu jusque là en compagnie de son mari et de ses six enfants, elle crie, désespérée, vers celui que l’on appelle Dieu, de changer sa vie.Dès lors, sa vie change complètement, elle s’éveille comme la belle au bois dormant, mais au lieu d’un monde charmant, elle ouvre les yeux sur les réalités d’une terre à l’agonie. Elle découvre la misère d’un monde déchiré, empoisonné, exploité, torturé et se rend compte, qu’au même titre que tous les habitants des pays riches, elle participe involontairement à l’exploitation de ses semblables, au massacre des animaux, à la destruction de la vie, qu’elle « tue » ses propres enfants, qu’elle se « tue » elle-même. Elle découvre avec émotion et tristesse la responsabilité de son Eglise dans la destruction de la nature et de la vie, son attitude impardonnable face à la guerre, à l’argent, et comprend combien Nietzsche avait raison de dire qu’une des plus grandes ironies universelles, c’est de voir les « chrétiens » à genoux devant l’inverse de l’Evangile !Elle entraîne sa famille dans une aventure peu banale qu’elle raconte dans un premier livre en 1989. Entre-temps,  le ciel lui envoie un merveilleux cadeau, un petit ange, une adorable petite fille trisomique … » Ce paragraphe suivant écrit par l’éditeur du deuxième livre, édité à compte d’auteur en 2000: « En 2000, nous retrouvons l’auteur dans un deuxième livre « Cette Vie que nous Assassinons » et là, nous partageons un peu de la vie, à Frasnes-lez-Anvaing (province du Hainaut Occidental, Belgique) d’une femme romantique que rien ne destinait à devenir rebelle. Rebelle face à une société folle qui conduit l’humanité à sa perte par le viol de la terre, l’écrasement du plus faible sous une dictature impitoyable : celle de l’argent. C’est à cause des « progrès » de la science sans conscience que cette dictature est devenue de plus en plus redoutable. Eléonore se dépense sans compter pour informer et interpeller ses concitoyens. Elle cherche à les libérer de leur conditionnement économique, social, philosophique et religieux, de leur ouvrir les yeux sur la manipulation dont nous somme tous l’objet, de leur faire prendre conscience du gouffre dans lequel se précipite l’humanité. Prête à tout sacrifier pour défendre la vie, elle réécrit à présent son premier livre comme un ultime appel à tous les hommes de bonne volonté afin de les réveiller et les exhorter à la rejoindre dans sa lutte pour la survie de l’humanité ». "

.

Et nous voici en 2007 :

.

S.M. Vous avez réactualisé "Les Chrétiens, Ambassadeurs du Christ", comment vous est venue cette idée ? 

.

E. "En 1989, quand j’ai rédigé « Ces Chrétiens, ambassadeurs du Christ », je n’imaginais pas qu’un jour, je le réécrirais, que je pourrais ainsi l’actualiser, y insérer mes nouvelles découvertes jamais contredites par ce que j’avais écrit dans ce premier livre. Ainsi, par exemple, au sujet de l’Eglise catholique, j’ai compris pourquoi elle n’a jamais joué le rôle qui aurait dû être le sien et je suis persuadée que Nietzsche lui-même ne le savait pas !!!C’est une amie, enthousiasmée par la lecture de mon premier ouvrage, qui me donna l’idée de le retravailler et je l’en remercie. Ce fut un travail passionnant, auquel s’ajouta de la joie, lorsque mon plus jeune fils, qui avait 15 ans au moment de la rédaction de ce premier livre, me proposa d’y ajouter quelques unes de ses réflexions personnelles (voir deuxième tome), joie aussi de voir que mes enfants ont une conscience assez éveillée pour être lucides et défendre une cause juste, et Dieu sait si celle-ci en est une. A mes yeux, c’est la seule cause qui vaille vraiment la peine de se dépenser sans compter, car elle englobe tout : Défendre la vie et libérer le prochain. La proposition de mon fils me touche à plus d’un titre. D’une part, j’estime que c’est un cadeau de pouvoir faire un tel travail avec son enfant. D’autre part, je ne puis m’empêcher d’éprouver une certaine tristesse devant la situation de l’humanité. Celle-ci n’a fait qu’empirer, au point que nos enfants doivent eux aussi lutter pour leur propre survie, pour la survie de tous et ce sont eux qui devront supporter les conséquences de notre inconscience.Ce livre s’adresse à tous les habitants de cette planète Terre car je suis persuadée que seul un rapide éveil de conscience d’une majorité d’individus peut sauver l’humanité de son extinction. J’en profite pour adresser un message aux personnes, qui, comme je me le suis imaginée longtemps, pensent être chrétiennes parce qu’elles suivent l’enseignement d’une Eglise :Si vous croyez au message du Christ, sortez de l’Eglise qui n’a fait que le ridiculiser et qui, sous des abords parfois angéliques, est « diabolique » car au lieu d’éveiller les consciences, elle a tenu ses fidèles dans l’infantilisme par la manipulation et le lavage de cerveau. Si elle avait joué le rôle qui aurait dû être le sien, elle aurait éveillé les consciences de ses fidèles et ceux-ci  ne seraient pas devenus des petits moutons consommateurs-pollueurs ou/et des « maîtres » du monde tels Pinochet (Chevalier de Malte), Peter Grace (également Chevalier de Malte), les frères Dulles et compagnie,, tous de grands catholiques !… Elle  est donc non seulement en grande partie responsable des atteintes inimaginables faites à la vie, cette vie dont nous faisons tous partie, mais elle a toujours été complice des maîtres du monde dont nous parlerons dans le deuxième tome » "

.

« Il convient de détruire ce pseudo-christianisme » Léon Tolstoï

.

S.M. Quel était votre but en écrivant ce livre ?  

.

E. "Mon but en écrivant ce livre est, je le reconnais, fort ambitieux : réveiller le plus possible de  consciences afin de pouvoir résister aux « maîtres » du monde et au Nouvel Ordre Mondial et soumettre enfin la science à une conscience éveillée. Ceci est une d’une extrême urgence, une question de survie pour l’humanité !! De tout ceci je n’étais pas consciente lors de la rédaction des « Chrétiens, ambassadeurs du Christ ! » Voici un  exemple de cette manipulation qui règne partout :La multinationale Coca-Cola, par exemple, a bien réussi elle aussi dans cette pratique, ce qui lui a permis de devenir la boisson de la mondialisation par excellence. Quand on interpelle les consommateurs de cette boisson, ils répondent presque tous automatiquement : « Soyez tolérants et laissez-nous libres de nos choix». Voilà le drame, la manipulation ou le lavage de cerveau a tellement bien réussi  que ces personnes sont persuadées d’être libres de choisir alors que c’est exactement le contraire ! « On » a choisi pour elles ! Il en va ainsi pratiquement dans tous les domaines de la vie : dans le domaine religieux et des croyances, de la politique, de la consommation, de tous nos « choix » de vie. Tout est dirigé et on peut ajouter que même l’histoire a été déformée. Nous y reviendrons souvent.Nous sommes trompés quotidiennement et nous acceptons souvent même avec joie de l’être … Ainsi, pour en revenir au Coca, aucune des milliards de personnes qui en consomment ne s’inquiètent de ce que contient cette boisson et les parents en donnent à leurs enfants, souvent dès le plus jeune âge !  Ces consommateurs ne s’inquiètent pas non plus de ce qu’est réellement cette  multinationale. (Attention, Coca c’est aussi Minute-Maid, Aquarius, Chaudfontaine). Tout cela est très inquiétant, oui, vraiment très inquiétant, cette passivité ou indifférence devant les horreurs, par exemple, celles qui se mijotent en laboratoires. Voir à ce sujet l’article « Les assassins sont parmi nous » qui nous rappelle qu’à  Grenoble se trouve le fleuron de la science avec les « bio » et nanotechnologies et les armes biologiques.  Nous sommes victimes d’une manipulation odieuse, perverse, machiavélique, diabolique  et il est urgent de nous sortir de ce « sommeil »  dans lequel nous sommes plongés,  mais ce n’est pas facile car pour la majorité, c’est comme si nous parlions un autre langage ...  La plupart des  populations manipulées le sont à un point tel qu’il n’y a plus moyen de dialoguer, elles nous  écoutent mais réagissent comme la plupart de ces personnes âgées qui ne savent plus rien enregistrer de nouveau. D’autres croient n’importe quoi, suivent n’importe qui. J’ai compris récemment combien nous sommes trompés également dans un domaine auquel je ne m’étais jamais, jusqu’il y a peu, fort intéressée. Ainsi j’ai toujours cru que le communisme était l’ennemi du capitalisme, que la droite et la gauche étaient opposés, ennemis ou du moins adversaires, comme le parti Démocrate et Républicain aux Etats-Unis …C’est vrai pour le commun des mortels comme vous et moi, mais en fait, dans les hautes sphères, ils sont amis. Nous sommes bien manipulés, trompés, bernés. Ainsi en Italie avec Berlusconi et Romano Prodi. Un  autre exemple tout récent : ces « élus » en Amérique du Sud  qui ne sont souvent que des « ennemis fabriqués », une fausse gauche à la solde des Etats-Unis et des multinationales.  Un autre exemple : en 2000, lorsque j’écrivais « Cette Vie que nous Assassinons », j’avais encore confiance dans les Nations-Unies, vous verrez dans le deuxième tome que là aussi j’étais dans l’illusion ! Les Nations-Unies aussi bien que la Commission européenne sont plus à la solde des multinationales que du citoyen! La manipulation est tellement puissante qu’elle parvient à convaincre le commun des mortels que c’est nous, les rebelles, dont je fais partie, qui vivons à contre-courant, qui cherchons à informer, à éveiller les populations, à libérer nos frères humains de leur conditionnement, c’est nous qui sommes considérés comme intolérants, sectaires, dangereux et qui serons bientôt taxés de terroristes !  Une image qui en dit long :C'est un peu, comme si un espion ami infiltré dans une prison ennemie, où vous êtes enfermé vous disait : « Si vous voulez vous échapper, libre à vous, voici diverses possibilités ».  Et vous qui êtes là, vous lui répondiez : « Salaud! Tu veux nous emprisonner, tu es un terroriste ou un gourou. Intolérant et paranoïaque ! » Pourtant, il faut se rendre à l’évidence, et cela me fait froid dans le dos, « la planète est gouvernée par des personnages qui déclenchent des guerres et des massacres en se basant sur des faux et des mensonges, colportés à l’opinion publique internationale, par des médias complaisants … » (Les Pouvoirs dominants à l’ère de la globalisation) et de voir  la science criminelle  dans les mains de ces personnages. On retrouve ces maîtres du monde  dans les monstres que sont la plupart des grandes  multinationales. Les pétroliers avec l’armement … et aussi avec les lobbies pharmaceutiques, chimiques, miniers, agro-alimentaire, sans oublier les banquiers qui se retrouvent partout pour diriger les opérations, qui ont planifié les dernières guerres et la plupart des conflits.  "

Biographie :

http://seniormania.skynetblogs.be/post/5475440/eleonore-v...

.

« Il faut prévenir les gens, la science devient criminelle » A.Einstein

.

S.M.  Monsieur Einstein vous a t'il inspiré dans votre mise en garde envers les gens ? 

.

E. "Absolument et je dis : Merci monsieur Einstein, vous aviez raison, aujourd’hui, c’est devenu une terrible réalité et je m’efforce, dans la deuxième partie du deuxième tome, de suivre votre conseil : j’avertis les gens ! Une petite note optimiste pour terminer : je ne suis pas seule à me dépenser pour l’humanité et mon « combat » rejoint celui de frères et sœurs humains qui sont souvent rassemblés en association … ce qu’il manque, c’est l’union de toutes les personnes de bonne volonté et la radicalité car pour défendre la vie, on ne sera jamais assez radical. Les associations qui ont ma préférence sont celles qui non seulement sont écologistes  mais radicalement aussi pour la défense des animaux  comme  « TUPA » :Trait d’Union pour la Protection Animale, la « CVN » : Convention Vie et Nature pour une Ecologie Radicale : www.ecologie-radicale.org,  ou encore « VEO »: Vision écologique de l’ornithologie, que vient de créer Valéry, Terre Sacrée et Alerte-Nature-Maroc, car je suis persuadée que : Si l’humanité ne change pas de comportement envers la nature, elle va disparaître et en même temps : 

 

« Tant que les hommes massacreront les animaux ils ne connaîtront pas la paix !! » Pythagore  « Un jour viendra où le meurtre d’un animal sera considéré comme le meurtre d’un homme » Léonard de Vinci « Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille ! » Léon Tolstoï« Le jour où les humains comprendront qu’une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourrons de honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par nos rires... » Boris CyrulnikIl y a sur cette planète des personnes merveilleuses qui incarnent déjà cette nouvelle conscience qui  est à l’œuvre pour créer un nouveau monde. Des individus animés du seul désir de respecter la vie et qui n’on besoin de se référer à personne ni appartenir à aucune religion … Pour le moment, c’est encore une petite voix dans le désert face à cette pieuvre que je viens de décrire. Cet ancien monde qui est là très présent, très dangereux qui apparemment détient tous les pouvoirs …J’ai été très émue lors d’un journal télévisé, ce devait être en été, on voyait des jeunes manifestants devant l’aéroport de Londres, ils dénonçaient la pollution que donne les avions et au journaliste qui filmait la scène, un de leur porte parole a déclaré qu’ils étaient végé et utilisaient des toilettes à litière !!! On n’aurait jamais entendu ça il y a 20 ans. Moi je trouve que c’est merveilleux. Evidemment c’est David contre Goliath et on on peut se demander comment ces bonnes volontés qui vivent la « vérité », qui ont de faibles moyens,  pourront résister aux « maîtres » du monde … C’est là qu’intervient la foi … pas la foi dans les Eglises mais dans la Vie, dans ce quelque chose qui nous guide, qui nous dépasse. Je ne puis m’empêcher de croire que finalement l’amour triomphera, je ne sais pas comment mais j’ai confiance. "  

 

19/01/2008

Soleil Levant

 

                                                               livre

Une call-girl est assassinée dans une suite de la tour Nakamoto, du nom d'un puissant conglomérat japonais, alors que la soirée d'inauguration, à laquelle se pressent toutes les "huiles" de Los Angeles, bat son plein, quelques étages plus bas.

Une affaire délicate que le lieutenant Smith et son supérieur, John Connor, sont chargés de résoudre le plus discrètement possible.

Or toutes les pistes s'orientent vers un tueur japonais... En pleine guerre financière nippo-américaine, impossible d'éviter le scandale ! Les journaux s'emparent de l'affaire, la police est accusée de racisme, les pressions au plus haut niveau se multiplient. Smith et Connor se voient même offrir de somptueux cadeaux, avant de voir leurs vies privées menacées... Qui tire les ficelles ? A qui profite le crime ?

15/10/2007

POUR L'AMOUR DE L'INDE

                                               Pour l'amour de l'Inde

1947. Le dernier vice-roi des Indes britanniques, Lord Mountbatten, est intronisé à New Delhi. Lady Edwina, sa femme, est l'une des grandes dames de l'aristocratie anglaise, l'une des plus libertines, et sans doute la plus émancipée. Leur interlocuteur privilégié, le pandit Nehru, vient d'être libéré de prison. Bientôt, il deviendra le Premier ministre de l'Inde libre. Tout semble opposer Edwina et Nehru et, pourtant, entre l'Indien rebelle à l'Angleterre et la lady anglaise naît une passion impossible que Lord Mountbatten, le mari, accepte avec noblesse. L'un et hlUtre vont se débattre dans les sanglants événements qui suivent le partage des Indes en deux pays, le Pakistan et l'Inde. Quelques mois plus tard,les Mountbatten retournent en Angleterre. Mais l'amour continue entre Edwina et Nehru. Pendant douze ans, ils s'écrivent chaque nuit et vivent ensemble un mois par an. Jusqu'à la mort d'Edwina. Cette incroyable histoire, légendaire dans l'Inde d'aujourd'hui, fait entrerNehru et Edwina dans le ciel magnifique des amants séparés, couple mythique au cœur d'une épopée et cependant nos contemporains. A la fin de ce livre, un dossier exclusif et illustré sur l'œuvre et l'auteur a été réalisé spécialement à l'intention des lecteurs du Club.