15/01/2009

EXPO ARTISTES A LIEGE

L’ASBL Leonardo Da Vinci
a l’honneur de vous inviter

Sans titredb

le mardi 10 février 2009

à 18h30

au vernissage

de

l’exposition

de

3 lauréats de la peinture

Vous pourrez y découvrir
des œuvres de

(par ordre alphabétique)

Danielle Bellefroid

Francine Fourneau

Robert Furlan

Danielle Zdrilic

 

RUE COCKERILL 86

4100 - SERAING

Danielle Bellefroid 

Autodidacte depuis plus de 40 ans, la peinture a toujours fait partie de ma vie et depuis une quinzaine d'années, j'ai le bonheur de pouvoir m'y consacrer entièrement et professionnellement.

Résolument figurative pendant de nombreuses années en m'inspirant fortement des Maîtres Flamands pour la précision du trait et la recherche de la lumière, mes tableaux sont exécutés sur panneau de bois, matière idéale pour la réalisation du "glacis".

Mes expériences antérieures m'ayant apporté une certaine maturité et curieuse d'explorer d'autres horizons, mes tableaux évoluent en toute logique au fil du temps et sont généralement inspirés par l'humain.

Mon choix se dirige vers une technique dite "mixte", en associant acrylique, laque et parfois collage.

Mes personnages évoquent maintenant une histoire passée ou à venir … ils vous invitent dans un monde ou votre propre imagination trouvera une réponse.

Figurant dans le dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXème et XXème siècles, mes œuvres sont également exposées depuis plus de quinze ans en Belgique ainsi qu'à l'étranger, en France et en Italie. 

Mon site : http://www.daniellebellefroid.be 

Copie de Sans titrenh

VENDREDI 13 FEVRIER

À 19h30

Au Leonardo da Vinci

Rue Cockerill, 86 à 4100 Seraing

Conférence-débat

« Coppi – Bartali ou les deux Italies »

Par le Professeur

Francis DELMOTTE 

Sans titrenh

Le 2 janvier 1960, Fausto Coppi meurt brutalement à 40 ans. « Il grande airone ha chiuso le ali » titre de la Gazzetta dello Sport. Pendant 20 ans, sa rivalité avec Gino Bartali a enflammé la péninsule. Fausto l’Albatros contre Gino le Pieux. Derrière la lutte féroce entre deux campionissimi d’exception, c’est toute l’Italie de la guerre et de l’après-guerre qui se dévoile, avec sa misère pathétique mais aussi sa formidable volonté de « ricostruzione ».

Commentaires

Merci voilà les renseignements sur l'expo de Seraing
que je cherchais... merci mon amie de les avoir
mis sur ton blog bizzzzzzz

Écrit par : Tchânou | 25/01/2009

Les commentaires sont fermés.