22/09/2008

GROTTES DE HAN

Grottes de Han, les secrets de la Lesse

Les grottes de Han sont un véritable dédale, dont la visite n’est qu’un bref aperçu de ce que représente l’ensemble du site.

dyn006_original_500_349_pjpeg_2584326_f057236e05c4316717845059ba379928
A certains endroits inaccessibles, des spéléologues sont à pied d’oeuvre, occupés à cartographier les galeries et autres passages. Il leur a fallu 170 années pour finalement percer le secret de la Lesse. Il y a deux cents ans, on pouvait tout au plus en visiter cinq cents mètres; aujourd’hui, on se promène dans les grottes sur deux kilomètres et demi. Au total, ce sont près de 17 kilomètres de galeries, passages et salles qui ont été cartographiés. 

Les spéléologues ne se laissent pas impressionner par l’obscurité souterraine. « Grâce à eux, nous connaissons désormais le cours de la Lesse. Il reste à relever un dernier défi, raconte Michel Vankeerberghen, le directeur du Domaine des Grottes de Han, partir du Trou de Han en remontant à contre-courant pour ressortir au Gouffre de Belvaux ».

dyn006_original_500_333_pjpeg_2584326_6f3b83b43280e4955b5e0c10b6bb2631
Mystères souterrains

Dans les grottes, on aperçoit souvent la Lesse jusqu’à ce qu’elle disparaisse dans une crevasse sous la roche, sans qu’on puisse la suivre. Les spéléologues étaient confrontés au même problème avant de disposer d’un matériel de plongée et de bouteilles d’oxygène. Une histoire semblable aux grandes légendes de l’Ouest. Au 18e siècle, un plongeur anglais qui explorait le lit de la rivière souterraine fut frappé d’effroi par des «poissons monstrueux ». 

En 1818, le comte Robiano de Borsbeek faisait une première tentative pour suivre le cours de la rivière, en vain. On n’allait commencer à enregistrer des progrès qu’au siècle dernier, dans les années soixante. Marc Jasinski et Pierre Brichard étudient alors le trajet souterrain de la Lesse, pour finalement en percer de nombreux secrets. 

Ainsi en 1959, ils découvrent tout un réseau de nouvelles grottes, aussi vaste que la totalité de la zone jusqu’alors accessible au grand public : le « Réseau Sud ». Ils tombent également sur un bras souterrain de la Lesse. Malheureusement, ils ne peuvent dresser la carte complète du cours de la rivière. Pierre Brichard est victime d’un accident peu de temps après, au cours d’une plongée sous la « Salle d’Armes ».

www.touring.be

http://www.grotte-de-han.be

21:23 Écrit par Martine dt dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vacances, photos, visites, voyages, excursions, grottes de han |  Facebook |

Commentaires

echt heel toffe foto en uitleg, tevens ook op je andere blogje

groetjes viv

Écrit par : viv | 24/09/2008

Hello Martine J'y suis allée avec mes élèves ce mois-ci, super voyage, autant la réserve que la grotte que je visite depuis totue petite toujours avec le même émerveillement.
Déjà bon wk à toutes deux

Écrit par : Monique | 17/10/2008

Les commentaires sont fermés.