26/01/2008

LE PARCOURS D'UNE REVOLUTIONNAIRE Eléonore Visart de Bocarmé

PARCOURS D'UNE REVOLUTIONNAIRE

Il est moins une pour l'humanité 

Ce premier tome sortira bientôt aux éditions Edilivre

                                               Numériser0023 3

"Ce  premier paragraphe écrit par l’éditeur était l’introduction au premier livre écrit en 1989 : « Dans un premier livre « Ces Chrétiens, Ambassadeurs du Christ ! » écrit en 1989, l’auteur raconte dans un style simple, clair, direct, mais très agréable, comment soudain au cours d’une fête, elle a l’impression de débarquer d’une autre planète. A partir de ce moment, ne parvenant plus à supporter la vie banale et conformiste de petite bourgeoise catholique qu’elle a vécu jusque là en compagnie de son mari et de ses six enfants, elle crie, désespérée, vers celui que l’on appelle Dieu, de changer sa vie.Dès lors, sa vie change complètement, elle s’éveille comme la belle au bois dormant, mais au lieu d’un monde charmant, elle ouvre les yeux sur les réalités d’une terre à l’agonie. Elle découvre la misère d’un monde déchiré, empoisonné, exploité, torturé et se rend compte, qu’au même titre que tous les habitants des pays riches, elle participe involontairement à l’exploitation de ses semblables, au massacre des animaux, à la destruction de la vie, qu’elle « tue » ses propres enfants, qu’elle se « tue » elle-même. Elle découvre avec émotion et tristesse la responsabilité de son Eglise dans la destruction de la nature et de la vie, son attitude impardonnable face à la guerre, à l’argent, et comprend combien Nietzsche avait raison de dire qu’une des plus grandes ironies universelles, c’est de voir les « chrétiens » à genoux devant l’inverse de l’Evangile !Elle entraîne sa famille dans une aventure peu banale qu’elle raconte dans un premier livre en 1989. Entre-temps,  le ciel lui envoie un merveilleux cadeau, un petit ange, une adorable petite fille trisomique … » Ce paragraphe suivant écrit par l’éditeur du deuxième livre, édité à compte d’auteur en 2000: « En 2000, nous retrouvons l’auteur dans un deuxième livre « Cette Vie que nous Assassinons » et là, nous partageons un peu de la vie, à Frasnes-lez-Anvaing (province du Hainaut Occidental, Belgique) d’une femme romantique que rien ne destinait à devenir rebelle. Rebelle face à une société folle qui conduit l’humanité à sa perte par le viol de la terre, l’écrasement du plus faible sous une dictature impitoyable : celle de l’argent. C’est à cause des « progrès » de la science sans conscience que cette dictature est devenue de plus en plus redoutable. Eléonore se dépense sans compter pour informer et interpeller ses concitoyens. Elle cherche à les libérer de leur conditionnement économique, social, philosophique et religieux, de leur ouvrir les yeux sur la manipulation dont nous somme tous l’objet, de leur faire prendre conscience du gouffre dans lequel se précipite l’humanité. Prête à tout sacrifier pour défendre la vie, elle réécrit à présent son premier livre comme un ultime appel à tous les hommes de bonne volonté afin de les réveiller et les exhorter à la rejoindre dans sa lutte pour la survie de l’humanité ». "

.

Et nous voici en 2007 :

.

S.M. Vous avez réactualisé "Les Chrétiens, Ambassadeurs du Christ", comment vous est venue cette idée ? 

.

E. "En 1989, quand j’ai rédigé « Ces Chrétiens, ambassadeurs du Christ », je n’imaginais pas qu’un jour, je le réécrirais, que je pourrais ainsi l’actualiser, y insérer mes nouvelles découvertes jamais contredites par ce que j’avais écrit dans ce premier livre. Ainsi, par exemple, au sujet de l’Eglise catholique, j’ai compris pourquoi elle n’a jamais joué le rôle qui aurait dû être le sien et je suis persuadée que Nietzsche lui-même ne le savait pas !!!C’est une amie, enthousiasmée par la lecture de mon premier ouvrage, qui me donna l’idée de le retravailler et je l’en remercie. Ce fut un travail passionnant, auquel s’ajouta de la joie, lorsque mon plus jeune fils, qui avait 15 ans au moment de la rédaction de ce premier livre, me proposa d’y ajouter quelques unes de ses réflexions personnelles (voir deuxième tome), joie aussi de voir que mes enfants ont une conscience assez éveillée pour être lucides et défendre une cause juste, et Dieu sait si celle-ci en est une. A mes yeux, c’est la seule cause qui vaille vraiment la peine de se dépenser sans compter, car elle englobe tout : Défendre la vie et libérer le prochain. La proposition de mon fils me touche à plus d’un titre. D’une part, j’estime que c’est un cadeau de pouvoir faire un tel travail avec son enfant. D’autre part, je ne puis m’empêcher d’éprouver une certaine tristesse devant la situation de l’humanité. Celle-ci n’a fait qu’empirer, au point que nos enfants doivent eux aussi lutter pour leur propre survie, pour la survie de tous et ce sont eux qui devront supporter les conséquences de notre inconscience.Ce livre s’adresse à tous les habitants de cette planète Terre car je suis persuadée que seul un rapide éveil de conscience d’une majorité d’individus peut sauver l’humanité de son extinction. J’en profite pour adresser un message aux personnes, qui, comme je me le suis imaginée longtemps, pensent être chrétiennes parce qu’elles suivent l’enseignement d’une Eglise :Si vous croyez au message du Christ, sortez de l’Eglise qui n’a fait que le ridiculiser et qui, sous des abords parfois angéliques, est « diabolique » car au lieu d’éveiller les consciences, elle a tenu ses fidèles dans l’infantilisme par la manipulation et le lavage de cerveau. Si elle avait joué le rôle qui aurait dû être le sien, elle aurait éveillé les consciences de ses fidèles et ceux-ci  ne seraient pas devenus des petits moutons consommateurs-pollueurs ou/et des « maîtres » du monde tels Pinochet (Chevalier de Malte), Peter Grace (également Chevalier de Malte), les frères Dulles et compagnie,, tous de grands catholiques !… Elle  est donc non seulement en grande partie responsable des atteintes inimaginables faites à la vie, cette vie dont nous faisons tous partie, mais elle a toujours été complice des maîtres du monde dont nous parlerons dans le deuxième tome » "

.

« Il convient de détruire ce pseudo-christianisme » Léon Tolstoï

.

S.M. Quel était votre but en écrivant ce livre ?  

.

E. "Mon but en écrivant ce livre est, je le reconnais, fort ambitieux : réveiller le plus possible de  consciences afin de pouvoir résister aux « maîtres » du monde et au Nouvel Ordre Mondial et soumettre enfin la science à une conscience éveillée. Ceci est une d’une extrême urgence, une question de survie pour l’humanité !! De tout ceci je n’étais pas consciente lors de la rédaction des « Chrétiens, ambassadeurs du Christ ! » Voici un  exemple de cette manipulation qui règne partout :La multinationale Coca-Cola, par exemple, a bien réussi elle aussi dans cette pratique, ce qui lui a permis de devenir la boisson de la mondialisation par excellence. Quand on interpelle les consommateurs de cette boisson, ils répondent presque tous automatiquement : « Soyez tolérants et laissez-nous libres de nos choix». Voilà le drame, la manipulation ou le lavage de cerveau a tellement bien réussi  que ces personnes sont persuadées d’être libres de choisir alors que c’est exactement le contraire ! « On » a choisi pour elles ! Il en va ainsi pratiquement dans tous les domaines de la vie : dans le domaine religieux et des croyances, de la politique, de la consommation, de tous nos « choix » de vie. Tout est dirigé et on peut ajouter que même l’histoire a été déformée. Nous y reviendrons souvent.Nous sommes trompés quotidiennement et nous acceptons souvent même avec joie de l’être … Ainsi, pour en revenir au Coca, aucune des milliards de personnes qui en consomment ne s’inquiètent de ce que contient cette boisson et les parents en donnent à leurs enfants, souvent dès le plus jeune âge !  Ces consommateurs ne s’inquiètent pas non plus de ce qu’est réellement cette  multinationale. (Attention, Coca c’est aussi Minute-Maid, Aquarius, Chaudfontaine). Tout cela est très inquiétant, oui, vraiment très inquiétant, cette passivité ou indifférence devant les horreurs, par exemple, celles qui se mijotent en laboratoires. Voir à ce sujet l’article « Les assassins sont parmi nous » qui nous rappelle qu’à  Grenoble se trouve le fleuron de la science avec les « bio » et nanotechnologies et les armes biologiques.  Nous sommes victimes d’une manipulation odieuse, perverse, machiavélique, diabolique  et il est urgent de nous sortir de ce « sommeil »  dans lequel nous sommes plongés,  mais ce n’est pas facile car pour la majorité, c’est comme si nous parlions un autre langage ...  La plupart des  populations manipulées le sont à un point tel qu’il n’y a plus moyen de dialoguer, elles nous  écoutent mais réagissent comme la plupart de ces personnes âgées qui ne savent plus rien enregistrer de nouveau. D’autres croient n’importe quoi, suivent n’importe qui. J’ai compris récemment combien nous sommes trompés également dans un domaine auquel je ne m’étais jamais, jusqu’il y a peu, fort intéressée. Ainsi j’ai toujours cru que le communisme était l’ennemi du capitalisme, que la droite et la gauche étaient opposés, ennemis ou du moins adversaires, comme le parti Démocrate et Républicain aux Etats-Unis …C’est vrai pour le commun des mortels comme vous et moi, mais en fait, dans les hautes sphères, ils sont amis. Nous sommes bien manipulés, trompés, bernés. Ainsi en Italie avec Berlusconi et Romano Prodi. Un  autre exemple tout récent : ces « élus » en Amérique du Sud  qui ne sont souvent que des « ennemis fabriqués », une fausse gauche à la solde des Etats-Unis et des multinationales.  Un autre exemple : en 2000, lorsque j’écrivais « Cette Vie que nous Assassinons », j’avais encore confiance dans les Nations-Unies, vous verrez dans le deuxième tome que là aussi j’étais dans l’illusion ! Les Nations-Unies aussi bien que la Commission européenne sont plus à la solde des multinationales que du citoyen! La manipulation est tellement puissante qu’elle parvient à convaincre le commun des mortels que c’est nous, les rebelles, dont je fais partie, qui vivons à contre-courant, qui cherchons à informer, à éveiller les populations, à libérer nos frères humains de leur conditionnement, c’est nous qui sommes considérés comme intolérants, sectaires, dangereux et qui serons bientôt taxés de terroristes !  Une image qui en dit long :C'est un peu, comme si un espion ami infiltré dans une prison ennemie, où vous êtes enfermé vous disait : « Si vous voulez vous échapper, libre à vous, voici diverses possibilités ».  Et vous qui êtes là, vous lui répondiez : « Salaud! Tu veux nous emprisonner, tu es un terroriste ou un gourou. Intolérant et paranoïaque ! » Pourtant, il faut se rendre à l’évidence, et cela me fait froid dans le dos, « la planète est gouvernée par des personnages qui déclenchent des guerres et des massacres en se basant sur des faux et des mensonges, colportés à l’opinion publique internationale, par des médias complaisants … » (Les Pouvoirs dominants à l’ère de la globalisation) et de voir  la science criminelle  dans les mains de ces personnages. On retrouve ces maîtres du monde  dans les monstres que sont la plupart des grandes  multinationales. Les pétroliers avec l’armement … et aussi avec les lobbies pharmaceutiques, chimiques, miniers, agro-alimentaire, sans oublier les banquiers qui se retrouvent partout pour diriger les opérations, qui ont planifié les dernières guerres et la plupart des conflits.  "

Biographie :

http://seniormania.skynetblogs.be/post/5475440/eleonore-v...

.

« Il faut prévenir les gens, la science devient criminelle » A.Einstein

.

S.M.  Monsieur Einstein vous a t'il inspiré dans votre mise en garde envers les gens ? 

.

E. "Absolument et je dis : Merci monsieur Einstein, vous aviez raison, aujourd’hui, c’est devenu une terrible réalité et je m’efforce, dans la deuxième partie du deuxième tome, de suivre votre conseil : j’avertis les gens ! Une petite note optimiste pour terminer : je ne suis pas seule à me dépenser pour l’humanité et mon « combat » rejoint celui de frères et sœurs humains qui sont souvent rassemblés en association … ce qu’il manque, c’est l’union de toutes les personnes de bonne volonté et la radicalité car pour défendre la vie, on ne sera jamais assez radical. Les associations qui ont ma préférence sont celles qui non seulement sont écologistes  mais radicalement aussi pour la défense des animaux  comme  « TUPA » :Trait d’Union pour la Protection Animale, la « CVN » : Convention Vie et Nature pour une Ecologie Radicale : www.ecologie-radicale.org,  ou encore « VEO »: Vision écologique de l’ornithologie, que vient de créer Valéry, Terre Sacrée et Alerte-Nature-Maroc, car je suis persuadée que : Si l’humanité ne change pas de comportement envers la nature, elle va disparaître et en même temps : 

 

« Tant que les hommes massacreront les animaux ils ne connaîtront pas la paix !! » Pythagore  « Un jour viendra où le meurtre d’un animal sera considéré comme le meurtre d’un homme » Léonard de Vinci « Tant qu’il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille ! » Léon Tolstoï« Le jour où les humains comprendront qu’une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourrons de honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par nos rires... » Boris CyrulnikIl y a sur cette planète des personnes merveilleuses qui incarnent déjà cette nouvelle conscience qui  est à l’œuvre pour créer un nouveau monde. Des individus animés du seul désir de respecter la vie et qui n’on besoin de se référer à personne ni appartenir à aucune religion … Pour le moment, c’est encore une petite voix dans le désert face à cette pieuvre que je viens de décrire. Cet ancien monde qui est là très présent, très dangereux qui apparemment détient tous les pouvoirs …J’ai été très émue lors d’un journal télévisé, ce devait être en été, on voyait des jeunes manifestants devant l’aéroport de Londres, ils dénonçaient la pollution que donne les avions et au journaliste qui filmait la scène, un de leur porte parole a déclaré qu’ils étaient végé et utilisaient des toilettes à litière !!! On n’aurait jamais entendu ça il y a 20 ans. Moi je trouve que c’est merveilleux. Evidemment c’est David contre Goliath et on on peut se demander comment ces bonnes volontés qui vivent la « vérité », qui ont de faibles moyens,  pourront résister aux « maîtres » du monde … C’est là qu’intervient la foi … pas la foi dans les Eglises mais dans la Vie, dans ce quelque chose qui nous guide, qui nous dépasse. Je ne puis m’empêcher de croire que finalement l’amour triomphera, je ne sais pas comment mais j’ai confiance. "  

 

Commentaires

bravo Quelque fois lorsque je songeais a la vieillesse cela me faisait peur mais après avoir lut ce témoignage, je me dit que viellir cela peut être enrichissant et très positif, et que cela n'empêche pas d'avancer d'evoluer encore, et de faire encore pleins de chose,
alors merci pour ce très beau temoignage de vie, qui montre qu'avancer ce fait a tout age et qu'il n'est jamais trop tard, merci beaucoup

Écrit par : schollaert | 02/02/2008

Ce premier tome sortira bientôt aux éditions Edilivre

Un tout grand merci à Martine d'avoir réalisé ce montage-interview

Écrit par : Eléonore Visart de Bocarmé | 05/02/2008

Eh bien comme Valéry je souhaite à toutes et à tous de "vieillir" à la façon d'Éléonore, de vieillir pour enfin comprendre que la révolution que l'on veut mener adolescent est peut-être belle mais niaise... Pour s'insurger, il faut savoir, et pour savoir il faut du temps. Le pouvoir devrait plutôt craindre les grands-parents que les gosses ! Éléonore est amoureuse de la vie et de la vérité, Éléonore nous ouvre les yeux.

Écrit par : Michel | 05/02/2008

disparu Euh, je ne vois plus mon commentaire en ligne posté ce matin monsieur ou madame le web master, c'est normal?

Écrit par : Thierry | 11/02/2008

Les commentaires sont fermés.