30/11/2007

UN BLOG A 4 MAINS

"Je suis une femme poète vivant dans le Midi de la France !"

                                    ma photo préférée

                                             Ma photo préférée

S.M. Bonjour Mireille, me permets-tu de t'appeler Mimi puisque c'est ton surnom ?

M. Oui, bien sûr! Dautant quon se connaît un peu par blog interposé..

S.M. Je viens de lire l'intégralité de ton blog....et je dois dire que tu es un sacré personnage, beaucoup de questions me viennent à l'esprit, mais commençons par faire connaissance car je suis certaine que beaucoup de lecteurs brûlent d'envie de mieux te connaître.. 

M. L'intégralité de mon blog! Il faut que tu aimes la poésie alors, parce quà part quelques articles sur ma région, je ny mets pas grand-chose dautre et pour cause, je ne sais faire que çà, écrire. Enfin, je crois. Jai 61 ans, je suis mariée et je vis séparée de mon mari mais nous nenvisageons pas de divorcer. Nous avons longtemps vécu en Afrique ensemble (le Cameroun longtemps puis le Tchad en pleine guerre et la Côte dIvoire), il continue dy vivre seul au Tchad, tout simplement. Je suis rentrée en France pour raisons de santé et y vivre est devenu pour moi une évidence alors que lui ne peut même pas lenvisager.   

                                              fred, le gardien de sa maman    

                                              Mon fils Fred et moi, le gardien de sa maman 

S.M. Désormais tu habites une bien jolie région de France les Hautes Alpes pourtant tu es née à Marseille,  pourquoi ce changement ? Peux-tu nous décrire ces deux belles régions ?

M. Jadore la Provence. Je suis effectivement née à Marseille, jy ai vécu jusquà mon mariage. Jai dailleurs écrit un long poème en hommage à cette ville. Elle reste MA ville, ma maison, quand jarrive sur le Vieux Port je suis chez moi. Cela dit, après avoir vécu quelques temps en Région Parisienne, je suis venue minstaller dans les Alpes de Hautes Provence, à la campagne, au milieu de la lavande et des oliviers. Pour qui connaît la région, on peut aisément comprendre mon attachement, tout y est beau: ce nest pas tant une question de paysages dailleurs, mais il y a une lumière incomparable, le moindre brin dherbe est lumineux, alors tu peux comprendre ce quil en est du reste. Quant au mois de juillet, juste avant la récolte, tu vois sur le Plateau de Valensole le bleu de la lavande rejoignant celui du ciel, tu nas quun regret, nêtre pas Cézanne ou Van Gogh. Jai déménagé depuis peu vers les Hautes-Alpes où je pense,il fait moins chaud. Mais je nai pas encore eu la possibilité de men rendre compte, je vis à la lisière de la Drôme Provençale J.

                   mimi
                   Moi et mon fils Fred

S.M. Tu es une maman et une grand mère heureuse. Combien d'enfants as-tu et combien de petits-enfants ?

M. Ah! Mes enfants et petits-enfants… Jai un fils de 39 ans Fred, qui vit en Région Parisienne, il est flic et il est le papa dOlivia que son ex-épouse et lui ont adoptée alors quelle avait 2 mois. Elle a maintenant 9 ans. Fred est remarié avec Dominique qui a un grand fils de 19 ans. Ma fille Céline est infirmière, elle vit à quelques Kms de chez moi, elle a 2 enfants, Antoine qui a 10 ans et Mathilde 9 ans. Leur  papa est décédé. Céline vit avec Martial.

                                           céline ou ma bientôt ministre

                                            Céline, ma fille 

S.M. Quels sont tes relations avec tes enfants et tes petits-enfants ?

M. Ils sont mes grandes joies. Bien sûr je vois beaucoup plus Céline et ses enfants, dautant quen plus de continuer dexercer sa profession elle a repris des études à Sciences-Po et va donc suivre les cours 2 fois/semaine à Aix en Provence, ce qui nest pas rien mais elle adore: elle a présenté le concours dentrée comme çà, sans trop y croire et pour passer directement en 2ème année en plus, en se disant quil serait toujours temps de faire une première année puis elle a réussi. Donc je moccupe beaucoup des enfants dautant que Martial son compagnon, est médecin, et à la campagne on ne compte pas ses heures, dautant quen plus il est pompier… Quant à Fred, on se voit peu cest vrai, il exerce un métier très dur et prenant, mais on a cet attachement mère/fils que rien ne peut détruire. Cest mon petit garçon, il me confie tout, il pleure dans mes bras, il est enthousiaste avec moi … nous sommes totalement complices, rien nest tabou. Avec Céline aussi bien sûr, nous avons aussi des relations femme/femme, mais Fred, cest mon 1er enfant, celui qui ma fait connaître la joie dêtre mère.

Et mes petits bouts, il figurent en bonne place sur mon blog moi qui ne suis pas photo de famille du tout! Ils sont très complices. On essaie de partager du temps pour les vacances, on fait de grandes réunions familiales que ce soit chez lun de nous ou ailleurs, et ils peuvent se retrouver. Ils peuvent rester longtemps sans se voir, aussitôt réunis, cest la fusion totale.. Ils ont à peu prés le même âge tous les 3, ils se confient leurs petits et grands secrets! Ainsi quand Olivia a été persécutée, le mot nest pas trop fort, par une camarade à lécole à cause de la couleur de sa peau, cest à ses cousins quelle la dit qui se sont bien sûr empressés de nous le signaler eux à qui on apprend tous les jours ce quest la tolérance, le respect dautrui…Jaime ces enfants. Quand Olivia a été adoptée, elle la été par ses parents mais aussi par toute une famille. Tous, nous nous sommes penchés sur elle et lui avons donné tout notre amour. De même, quand Antoine et Mathilde ont perdu leur papa, ils ont trouvé des bras tendus vers eux à tous les instants. Cest un amour inconditionnel et indestructible que nous éprouvons les uns pour les autres.

                                                  antoine

                                                   Antoine, mon petit-fils

.

S.M. Tes petits-enfants ont aussi crée leur blog, internet fait donc partie de leurs passions, en ont-ils d'autres ?

.

M. Oui, alors Antoine et Mathilde ont un blog, mais très peu actif, ils adorent lire et étudier. Chez eux il ny a pas la télé: cest le bonheur quand on vient chez mamie;-). Par contre ils se débrouillent très bien avec internet. Olivia ny comprend goutte, cest une joueuse, « elle ne pense quà samuser« , comme dirait son père. Mais tous les 3 pratiquent sport,danse, musique… Ils nont pas beaucoup de temps pour sennuyer.

                                    Olivia au sénégal avec papa
                                    Olivia au Sénégal avec papa

.

S.M. L'amitié est-elle une valeur importante pour toi ?

.

M. Lamitié est vitale dans ma vie. Jai des amis fidèles depuis toujours (très peu mais solides!) Et puis il y a les amitiés qui naissent au fil des rencontres, on fait un bout de chemin ensemble puis le temps, les occupations, diverses choses nous séparent parfois mais çà nenlève rien à la qualité de ce que nous avons partagé. Chacun apporte quelque chose, stimule par ses différences, on senrichit de lautre. Puis un jour, on se rend compte que lhistoire est finie. Cest un peu comme lamour en fait: il y en a déternels et dautres qui se consument puis qui sen vont. Il ne faut pas regretter je crois, rien nest jamais perdu, tout est source de richesse.
.
         mathilde petit clown
           Mathilde
.

S.M. Comment est née ta passion pour la poésie et que représente t'elle pour toi ? Une connaissance de la langue française est nécessaire, est-ce un problème pour toi, dois tu régulièrement te servir de ton dictionnaire ?

.

M.  La poésie nest pas devenue une passion, elle est. Depuis toujours jécris et principalement des poèmes. Je ne me souviens pas navoir pas eu un crayon dans les mains. Cest une chose qui fait partie de moi, qui est née le même jour que moi. Donc je ne me suis jamais posé la question de savoir quand ni pourquoi. La connaissance de la langue oui, un bon vocabulaire cest mieux, mais de là à prendre un dico, non! Jexplique çà dans mon Profil Existe. Jécris simplement, avec mes mots de tous les jours, comme çà vient. Quelle horreur sil me fallait être là avec tout un attirail autour de moi… non, je me mets là et jécris, au clavier depuis peu dailleurs. Cela dit, j'ai une formation en Lettres c'est évident, je n'allais pas faire des maths...Quoi que !

.

S.M. T'arrives-t'il d'avoir de l'admiration pour certains artistes tels que peintres, photographes ou autres...?  
.
M. Alors là, de ladmiration oui cest sûr! Les personnes qui peuvent capter un instant, une lumière, saisir ce qui est beau dans un ensemble dévènements anodins à mes yeux, oui! Dailleurs ce sont ces Artistes-là que je visite le plus sur la blogosphère. Jaime les peintres flamands. Bruegel lancien: ces petites scènes dans la scène, ce souci du détail… jai donné mon plus beau livre dArt à un ami qui aimait Bruegel avec qui jen parlais. Je lui ai donné parce quil est Peintre et que je suis incapable de peindre. Javais le sentiment que lui méritait vraiment ce livre. J'aime l'opéra aussi puisqu'on est dans l'Art. Petite, je me charbonnais les yeux, je me tirais les cheveux en arrière, m'enroulais dans un tissu quelconque, je me plantais devant un miroir et je massacrais les plus beaux airs que mon parrain m'emmenait entendre à  l'Opéra de Marseille. Je me prenais pour la Callas à qui je vouais une admiration immense.
.
montagne d'Oule le matin de chez moi

Montagne d'Oule, le matin de chez moi. 

.

S.M. Comment  t'es venue l'idée de créer ton blog http://bloga4mains.skynetblogs.be

.

M La création de mon blog est récente: décembre 06. Jai Sandrine pour amie (lelfe) qui a plusieurs blogs. Nous étions de plus voisines avant mon déménagement récent. Elle ma donné envie de my mettre. Mais je ne connaissais rien en informatique, je lui ai demandé de le faire avec moi, doù les 4 mains. Au départ, on créait un blog « humour »: nous nen manquons ni lune ni lautre. Puis elle ma demandé dy mettre quelques textes: lidée de ce support ma plue. Cest ainsi que jai commencé à écrire dans le blog, directement. Sandrine navait plus assez de temps à y consacrer à ce moment-là, jai continué seule et ny ai plus mis que des textes que je créais spécialement, sur des faits de société, divers sujets qui tous me tiennent à cœur mais qui, et çà je tiens beaucoup à le dire, ne correspondent pas à ma vie personnelle. Voilà donc, ce blog est devenu un support.
 
S.M. Ta vie a t'elle changé depuis la création de ce blog, en retires-tu la satisfaction que tu attendais ? 
.
M Il est évident que ma vie a changé: dabord jai moins de temps pour le reste J! non je ris là! Jai évidemment fait des rencontres, nombreuses et variées. Cest fou tous les talents qui sexpriment par ce biais. Il y a la liberté aussi: il me semble que naissent beaucoup de confidences, peut-être parce que les personnes ne se connaissent pas vraiment, je ne sais pas mais je suis parfois surprise de la facilité avec laquelle on se raconte sur un blog. Personnellement, je « discute » beaucoup sur mes coms, je ne fais pas de passages éclairs: je commente le sujet, je donne un conseil, je raconte une anecdote… bref   ! Je com mu ni que!!! Cest pour çà que je suis un peu fâchée quand je vois que manifestement la personne na pas lu et mis un petit mot pour obtenir un com en échange. Quon ne comprenne pas ce que jai écrit, çà arrive, le com est à côté de la plaque et ce nest pas grave. Jaimerais dailleurs quon me le dise quand cest le cas. Mais les passages « viens me voir » çà magace!

S.M. Que penses-tu de l'amitié virtuelle, en d'autres mots, une amitié virtuelle peut-elle devenir une amitié réelle ?
.
M Je crois que tout peut devenir amitié. Et là en loccurrence, à force de passer voir ce que font les autres, sintéresser à eux, oui çà peut créer des liens qui peuvent devenir amicaux comme inversement dailleurs ils peuvent décevoir, mais cest pareil pour tout. Quand on côtoie quelquun au travail, on croit le connaître, mais le rencontrer en dehors est autre chose: le côté représentation de la fonction disparaît. Idem pour un blog me semble-t-il! 
.
                                    teddy
                                    Mon chien Teddy
.
S.M. As-tu déjà rencontré  d'autres "blogeurs" IN LIFE ? Et comment cela s'est-il passé ? 
.
M. Jai rencontré lElfe forcément. Jai aussi rencontré Lyly (yangly) qui est une amie de Sandrine. Elles se voient beaucoup. Elle est très sympa. Comme on communiquait par MSN, je la connaissais un peu aussi de cette façon et je nai pas été déçue du tout, au contraire! Mais mon blog est très récent. Je crois quil faut du temps pour vraiment avoir une vue juste des personnes.
Je préfère préciser que je ne communique plus par MSN maintenant, ça me bouffait tout mon temps et de plus mes petits-enfants ont mis tant de gadgets que je ne comprends plus moi-même quand j'écris.
.
S.M. As-tu d'autres centre d'intérêts ? 
.
M.  Jai eu loccasion et lenvie de faire beaucoup de choses, surtout en Afrique dans lHumanitaire essentiellement. Au Cameroun je travaillais: jétais Attachée de Direction dans la société qui emploie mon mari (il est ingénieur dans une multinationale Française). Mais joccupais un poste que je jugeais être dû à une femme Camerounaise aussi capable que moi et ayant besoin de ce poste financièrement. Jai donc fait ce quon appelle l « école sous larbre ». Il sagitdalphabétisation pour adultes.Au Tchad, lhôpital de Ndjaména était détruit par la guerre. Le Consul et les médecins (des coopérants mais aussi MDM, MSF, Croix Rouge) mont demandé de le redémarrer sur le plan administratif mais aussi rétablir les contacts avec les labos Européens fournisseurs et surtout pour obtenir les accords locaux Ministériels pour entreprendre les diverses autorisations de faire. Jai adoré ce travail, car cen était un: au départ je navais quun bureau vide, même pas un crayon et ce nest pas une image! Ensuite en France, j'ai fait diverses choses, créé ou participé à des Associations culturelles puis il y a eu les Restos du Coeur où je suis toujours au niveau Départemental. Je préfère de loin la distribution, le contact, mais je vais là où je peux être le plus utile et compétente pour le bien de la cause  que je sers.
.
S.M. Une dernière petite question : Un robinet fuite chez toi..que fais tu ?.
.

M.  Jappelle mon voisin :-D. Il faut croire en la bonté des autres! (rires)    

http://bloga4mains.skynetblogs.be            
                                  

Commentaires

Une trace de mon passage ici aussi... bon we !!!

Écrit par : paikanne | 30/11/2007

c'est curieux comme impression... se retrouver là, se dévoiler mais je suis contente de l'avoir fait! Je te remercie Martine de l'avoir permis.
bisous, à bientôt!

Écrit par : mimi | 30/11/2007

Je suis bien contente de découvrir un peu plus mimi !

Écrit par : Nadette | 30/11/2007

coucou Je suis contente de re-découvrir une partie de ton histoire ici ma petite mimolette !! (ne permet à personne d'autre de t'appeller comme ça hein !!!?) en tout cas sur le passage de l'amitié j'espère ne pas faire partie de ceux qui s'éteignent un jour comme ça ;) je te fais un gros bisous....

Écrit par : L'elfe | 01/12/2007

Sympa l'interview ! Comment pourrait-il en être autrement avec Mimi... Je suis ravi d'avoir fait plus ample connaissance.

Écrit par : Rafaël | 01/12/2007

curieux C'est vrai, c'est spécial de se dévoiler comme ça, mais c'est original. Ce qui est paradoxal, c'est qu'au départ, un blog, c'est un carnet intime mais qui devient accessible à tous en le publiant. Mais comme il y a des millions de blogs, il reste quand-même "intime" puisque noyé dans la masse. Et puis on écrit ce qu'on veut de toute façon sur internet, même si je ne doute pas une seconde qu'ici, c'est l avrai vie de Mimi. Quoi qu'il en soit, je suis heureux d'avoir lu ces quelques lignes. Alors maintenant que tu voles de tes propres ailes, Mimi, à quand le blog à demain? euh, à 2 mains, je voulais dire! lol

Écrit par : Oly | 01/12/2007

bravo mimi voilà ta célébrité prends forme, tu pourras continuer à m'adresser la parole !!!lolllllllllll adorables enfants ta fille te ressemble beaucoup;merci Martine de nous offrir ces moments d'intimité gros bisous à toutes deux

Écrit par : nays | 01/12/2007

Eh bien... ...je suis ravie d'en savoir un peu plus sur Mimi que j'apprécie beaucoup. C'est une idée originale, ces interviews. Moi non plus je n'aime pas les comms "passe-partout" du genre "viens chez moi, je rends les comms". Quand je laisse un mot c'est que j'ai vraiment envie de le faire, sinon je passe mon chemin!!
Bon week-end, amicalement;

Écrit par : Victoire | 01/12/2007

bonjour Martine Très beau reportage sur notre amie Mimi que j'aprécie beaucoup Cette façon de la décrire est magnifique. je me la représentait comme celà.
Continue Martine.
bon week-end Bisous Marcel

Écrit par : Marcel | 01/12/2007

Bonjour Merci pour cette interview de notre amie Mimi qui nous permet de mieux la connaître !

Écrit par : Monique | 01/12/2007

Précision ! Une phrase de cet interview m'étonne :

"Personnellement, je « discute » beaucoup sur mes coms, je ne fais pas de passages éclairs: je commente le sujet, je donne un conseil, je raconte une anecdote… bref ! Je com mu ni que!!!"

Or, s'il y a un Blog sur lequel l'auteur ne répond jamais à un Com qui lui est adressé, c'est bien celui de Mimi !
On y trouve une note, des Com's et c'est tout !
Les interventions autres de Mimi semblent se faire hors de son Blog, alors !

Maintenant, au-delà de ce point, ce Blog est effectivement un beau moment de poésie et d'émotion ! :-)

Écrit par : Laurent | 02/12/2007

Bonjour Merci pour Mimi, c'est bien de conaitre mieux les gens que l'on croise sur les blogs.

Bon dimanche

Michel

Écrit par : Michel | 02/12/2007

en réponse à Laurent quand-même! sur hautetfort ou overblog par exemple, les blogueurs répondent aux coms ce qui n'est pas la règle sur skynetblogs.

Écrit par : mimi | 02/12/2007

Coucou chère Mimi Je suis là au rdv chère Mimi. Je ne pouvais pas manquer ça et quand j'ai lu ton mail, je me suis dit "oulala, j'ai du manquer un truc important là" lol !
C'est génial l'idée de ce second blog et bravo pour cet interview mené par Martine qui révèle tant de toi.
Merci aussi pour l'une de tes réponses qui relate notre rencontre ; si brève soit-elle, ce fut une grande joie de te rencontrer et j'espère de tout coeur que d'autres occasions se présenteront. Effectivement, nous avons déjà beaucoup échangé via msn, nous avions passé de longues heures à échanger notre intimité mais là, je découvre en plus les photos de tes enfants qui sont très beaux. Tu as fait un sacré bout d'chemin depuis le blog à 4 mains et c'est un vrai bonheur de te lire, car tu exprimes divinement bien toutes ces émotions qui nous touchent. Je regrette de ne plus être aussi présente qu'auparavant, tout simplement parceque je n'arrive pas à gérer mon temps entre famille, loisirs, et blogs. Mais tout comme toi, c'est une grande satisfaction de communiquer via ces blogs qui m'ont permis de rencontrer de belles personnes : Sandrine et toi en l'occurence. Alors j'espère que l'on fera ensemble un long chemin d'amitié. Je te souhaite un excellent wkend ma chère Mimi et te fais de gros bisous. Avec toute mon amitié. Lyly

Écrit par : lyly | 02/12/2007

Bonjour Martine Enfin, j'en connais un peu plus sur Mimi, fidèle amie virtuelle et pleine de talent. Et je peux voir deux autres photos d'elle...et la trouve jolie.

Écrit par : Edouard | 03/12/2007

Bizarrement, je retrouve une Mimi que j'avais découverte au fil des coms échangés. Et j'en suis très heureuse, car c'est une personne vraie, agréable à côtoyer, et chaque sujet, qu'il soit triste, qu'il soit gai, qu'elle traite sur son blog, est offert dans un maniement de mots qu'elle met en musique. Pas étonnant que Mimi aime l'opéra.
Bravo pour ce reportage et plein de bisous à vous

Écrit par : nanny | 03/12/2007

Un grand merci à Martine de nous permettre de connaitre notre amie Mimi un peu plus. Et biensur merci à Mimi d'avoir repondue aux questions. Ca fait plaisir de te connaitre un peu plus ainsi que ta famille. Je passe un peu moins ces temps sur ton blog, faute de temps, mais c'est pareil pour tous les autres ami(e)s blogeurs. En tout cas sache que j'ai toujours autant plaisir de venir lire tes poêmes et je ne manquerais pas de revenir regulièrement après les fêtes.
Bisous.

Écrit par : Désirée | 04/12/2007

Je suis émue en lisant cet interview mais je ne sais pas vraiment pourquoi.
Une femme talentueuse et magnifique notre Mimi, dedans et dehors, une famille et un parcours touchants.

Écrit par : | 04/12/2007

*oo* Mimi, la première, je crois, qui m'a accueillie sur les blogs à mon arrivée :-)
Si je devais lui donner un adjectif à Mimi, ce serait humaine, très humaine.
Belle soirée :-)

Écrit par : Loo | 04/12/2007

Curieux ^^ Très beau reportage sur mimi la petite souris, une femme au grand coeur qui écrit de magnifique poème. Grace à ton interview je comprends encore mieux les poèmes de Mimi, je t'en remercie. :)
En tout cas très beau reportage!

Au faite mimi si tu passes par là tu commences à être célébre dans la bloguosphère... je peux avoir un autographe? ;)

Allez bisous à la journaliste et à mimi par la même occasion.

Écrit par : Emilie S. | 04/12/2007

J'arrive en retard (lol) Ma tite mimi je regrette d'avoir zappé sur ton interview qui est superbe parce que j'apprends des choses sur toi que je ne connaissais pas. J' appréciais déjà beaucoup mais là c'est encore mieux et merci pour ce partage.
Juste un mot je te croyais beaucoup plus jeune a la vue de ta photo ton âge m'étonne tu ne le fais pas.
En tout cas tu sais ce que je pense de ton blog et surtout de ta belle plume géniaux les deux.
A bientôt sur nos bogs et comme tu le dis à une personne moi non plus je ne réponds pas sur mon blog mais j'aime mettre mon tit mot sur tes posts malgré mes difficultés à écrire.
Pardon pour ce retard mais mieux vaut tard que jamais.
Big bisous mimi.
COCO!

Écrit par : COCO ! | 05/12/2007

Et bien me voilà te connaissant chère Mimi je sais que tu ne m'en voudras pas, ton interview? j'avais un peu deviné qui est la Mimi réelle, la famille je n'en connaissais que les prénoms, maintenant ce questionnaire m'a permis d'en apprendre un peu plus, je pleure en écrivant car je crois que nous nous ressemblons beaucoup côté coeur, pour l'écriture c'est différent, j'ai un tout autre style quand je m'y mets, avant de créer mon blog, entre mes distributions je travaillais quelques heures pour la Médecine pour le peuple(médecine gratuite pour les plus démunis) en bénévolat biensûr cela va s'en dire. Je suis vraiment heureuse malgré l'heure très tardive d'avoir pu lire l'interview, tu es bien celle que je pensais. Bisous ma Mimi, sur mon blog je tente de tourner une petite page. A très bientôt, merci Martine

Écrit par : amitiés de Jaly | 06/12/2007

Elle vaut bien une chanson... (Sur l'air du "Chapeau de Mireille") La petite Mireille
Sur cette toile, qui ne la connaît ?
L’infante de Marseille
Parfum lavande sous les oliviers.

L’espace de Mireille
A 4 mains est intitulé
Siamoise serait-elle ?
Non, elle a 2 mains et 2 pieds !

La 3e main est-ce la main verte ?
Ou en bricolage serait-elle experte ?
Vous n’y êtes pas du tout, nenni !
Pour nous faire rêver,
Une seule main suffit
Pour nous émotionner,
C’est la main qui écrit
Mimi de poésie oui elle est passionnée
Joie, tristesse, amitié, elle nous fait partager !

La petite Mireille
On la connaît sous le nom de « Mimi »
Elle rime à merveille,
Ses commentaires, justement écrits

La petite Mireille
Est née je crois crayon à la main,
Elle couche les mots en elle
Les sentiments elle nous dépeint

Lumière du midi et clarté magique
Qui valent bien tous les soleils d’Afrique
Plateau où Terre et le ciel
Se confondent et se fondent dans un bleu éternel
L’amour et l’amitié, oui c’est un peu pareil
Beaucoup sont éphémères et peu sont immortels
Mais tous font la richesse des contacts fraternels.

Écrit par : Monique | 07/12/2007

Les commentaires sont fermés.