05/06/2007

QUEL PSY CONSULTER ?

                                                     untitlednnn
PAS FACILE DE S'Y RETROUVER ENTRE CES NOMBREUX SPECIALISTES / PSYCHOLOGUE, PSYCHIATRE, PSYCHANALYSTE ET PSYCHOTERAPEUTE.
Vers qui se tourner lorsque l'on a besoin d'aide ? Un vrai casse-tête pour quelqu'un qui a déjà suffisamment de soucis.... 
 
LE PSYCHOLOGUE
La Commission belge des psychologues détient la liste des spécialistes agrées. Elle peut être consultée sur www.bfp-fbp.be
Les psychologues travaillent dans divers domaines : les soins de santé, l'éducation, les pouvoirs publics, les médias, les entreprises..!
Un psychologue n'est cependant pas médécin.
 
LE PSYCHIATRE
Un psychiatre est avant tout un médecin, puisqu'il a suivi des études de médecine à l'université.
Une fois le diplôme de médecin obtenu, l'universitaire à poursuivi une spécialisation en psychiatrie de quatre ans. Il est le seul à pouvoir prescrire des médicaments. La visite est remboursée par votrte mutuelle, tout comme c'est le cas chez les autres spécialistes. Sa spécifité ? La santé mentale !
 
LE SPYCHOTHERAPEUTE
 
Le titre de psychothérapeute ne jouit d'aucune protection légale.  L'usage de ce titre n'implique donc, à lui seul, aucune garantie de qualité.Si vous souhaitez faire appel à un psychothérapeute, il vaut mieux vous renseigner d'abord sur ses compétentes et qualifications en demandant qu'elle a été sa formation de base. Il faut rester prudent. La psychothérapie regroupe un grand nombre de pratiques diverses (thérapies, comportementales, de groupe..) Aucun remboursement n'est prévu par la mutuelle.
 
LE PSYCHANALYSTE
 
Tout comme le psychotérapeute, le psychanalyste ne bénéficie d'aucune protection. D'ailleurs la psychanalyse est une méthode employée par les spécialistes (psychiatres et psychologues) et non un métier. N'importe qui peut donc afficher une belle pancarte avec le titre de psychanalyste sur sa porte...Il faut être vigilant, les charlatants existent. Aucun remboursement n'est prévu et le prix de la séance est déterminé lors de la première entrevue, en accord avec le patient.
 
Mais alors comment reconnaître un "vrai psy" ?
 
- il ne donne pas de conseil
- il n'intervient pas dans votre vie privée
- il ne vous impose pas de règle de vie
- il ne vous rencontre pas en dehors de son cabinet
- il ne tente pas de vous faire partager ses croyances (attention aux sectes)
- il vous fait payer un prix raisonnable
 
art. ciné-télé revue

Les commentaires sont fermés.